L’édition en pleine lumière : Hermine Damamme nous parle livres audio, collaborations et rédaction de chroniques

Pour l’équipe NetGalley, voir nos membres réussir à faire vivre leur passion pour la lecture est primordiale ! Au-delà de leur amour pour les livres, nous savons aussi que la communauté est intriguée par tous les aspects de l’industrie de l’édition. C’est pour cette raison que dans notre série d’articles L’édition en pleine lumière, nous partons à la rencontre de professionnels de l’industrie pour en apprendre plus sur leur activité, et obtenir des conseils à partager avec nos lecteurs.trices qui interagissent avec les éditeurs grâce à NetGalley.

Quel est le dernier livre que vous avez recommandé à quelqu’un ? Mamie Luger de Benoît Philippon. Un roman qui m’a fait rire aux éclats et mis les larmes aux yeux, porté par une héroïne centenaire extraordinaire, qui n’a pas l’habitude de se laisser faire. Je ne cesse de le recommander depuis que je l’ai lu.

Quelle est la dernière lecture qui vous a surpris (de manière positive ou négative) ? Je viens de terminer une bande-dessinée sur le joueur de foot George Best, intitulée George Best, Twist and Shoot (éditions Delcourt) de Vincent Duluc (au texte), Kris (au scénario) et Florent Calvez (au dessin et à la couleur). Celle-ci m’a passionnée alors que je ne suis absolument pas versée dans ce sport : l’histoire de ce prodige est fascinante, les dessins superbes. Je l’ai dévorée en une soirée.

En trois mots, quelles sont les meilleures choses dans votre travail chez Audiolib ?
Je vais essayer d’être concise ! Assister à la « transformation » d’un texte en livre audio, grâce au travail de comédiens et de studios est, pour moi, quelque chose d’inouï. Travailler dans un secteur aussi challengeant (pardon pour le franglicisme !), aussi, et avoir la satisfaction de « convertir » (sans les « détourner », bien sûr !) des lecteurs fans de lecture papier à la lecture audio, qui souffre encore de préjugés. Vivre ma passion à travers mon travail aussi, est quelque chose de précieux. Je suis en effet une véritable adepte de ce format qui a changé beaucoup de choses dans ma vie et qui m’a, en quelque sorte, permis de réaliser un rêve : lire tout le temps.

À quoi ressemble pour vous une collaboration réussie entre éditeurs et membres NetGalley ?
Pour moi, cela se traduit par un nombre conséquent de sollicitations pour un titre, et des interactions, avec les membres, sur les réseaux sociaux. Le #ChallengeNetGalleyFR illustre parfaitement l’idée d’une collaboration fructueuse : c’est la première année que nous le faisons et nous avons constaté que les deux titres (Mythos de Stephen Fry lu par Frédéric Souterelle et Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi lu par Philippe Spiteri) que nous avions proposés avaient eu grand succès. Nous sommes aussi extrêmement heureux lorsque nous lisons des chroniques racontant une première expérience de l’audio : des lecteurs nous ont découvert grâce à NetGalley et ont été conquis. Voilà pour nous, là aussi, un exemple de collaboration réussie !

Qu’est ce qui constitue à votre avis une bonne chronique pour un livre audio ? Y-a-t-il des astuces particulières que vous souhaitez partager avec la communauté ?
En tant qu’éditeur de livres audio, nous sommes très sensibles (et attentifs !) aux chroniques portant sur la narration de la comédienne ou du comédien. Une chronique qui rend compte à la fois du travail sur la narration et sur le texte est, pour nous, une chronique des plus intéressantes. C’est ce genre de chroniques que nous avons le plus envie de partager. 

En dehors du catalogue Audiolib, où et comment découvrez-vous des nouveautés (audio ou papier/numérique) ?
J’ai plusieurs petites astuces, pour cela. Je consulte très régulièrement des sites prescripteurs comme Babelio, qui rassemblent de véritables passionnés de lecture. Les chroniques et les sélections sont faites par des lecteurs, ce qui est un véritable plus, selon moi. Je pense aussi, bien sûr, à NetGalley ! C’est un site de référence, très riche, sur lequel nous pouvons lire les avis de lecteurs aussi différents que des libraires, des bibliothécaires ou des blogueurs. Dernière manière de découvrir de nouvelles pépites et non des moindres : fureter en librairie ! Je passe plus de temps à lire les cartons « coups de cœur » des libraires que les quatrièmes de couverture. Je sollicite aussi, de vive voix, leurs conseils, qui font souvent mouche.

Quelle tendance actuelle dans le monde du livre trouvez-vous particulièrement intéressante ?
L’avènement du livre audio, justement. Le fait de voir que ce secteur est en pleine croissance, que ses adeptes se multiplient, que des événements – comme le Festival Vox -, des associations – comme celle de la Plume de Paon – ou des prix littéraires – comme le récent Prix Ginkgo remis lors du Festival Livre sur la Place de Nancy – tendent à le promouvoir, chacun à leur manière. Tout cela est très gratifiant et de bon augure pour la suite.

Quel.le chroniqueur.euse suivez vous en ce moment et pourquoi eux en particulier ?
Je suis de nombreux blogueurs, bookstagrammeurs qui sont, pour moi, d’excellents prescripteurs. Ils donnent envie de découvrir des livres, par leurs photos et leurs mots, et le font avec sincérité, n’hésitant pas à partager ce qu’ils pensent vraiment avec leur communauté. 

Merci beaucoup Hermine d’avoir répondu à nos questions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :