Coup de projo sur nos lecteurs #46 – Julie, Ju lit les mots

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Julie, rédactrice du blog Ju lit les mots

Bonjour Julie, merci d’avoir accepté notre invitation ! Pour commencer, comment définiriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ?

J’ai une relation assez fusionnelle avec les livres ! Je me lève livre, je pense livre et je dors livre… En fait, il est assez compliqué de répondre à cette question, car les livres font partie intégrante de mon quotidien. J’ai toujours ma liseuse sur moi et un bouquin papier au cas ou…Ça fait un peu barge, mais c’est une addiction comme une autre… Mais qui ne fait de mal à personne. Je ne passe pas une journée, sans faire un tour sur certaines plateformes, afin de découvrir d’autres livres. J’aime les livres, j’aime les feuilleter, ou les sentir, lorsque je vais chez un bouquiniste. Chez moi il y en a partout! Des piles et des piles !

Ma liseuse n’est pas en reste, puisqu’elle déborde mais surtout grâce à elle j’ai pu découvrir des auteurs, vers lesquels je ne serais certainement pas allée. Mes lectures se sont élargies et les genres se modifient peu à peu, même si le thriller reste mon genre préféré.

Depuis presque 3 ans, la lecture a pris une place prépondérante dans mon quotidien. Pendant quelques années la lecture et moi n’avons pas été amies, mais je savais que nos retrouvailles se feraient.

Aujourd’hui, je lis en moyenne 4/5h par jour. 2h dans les transports, mais surtout le soir. La télé a été mise en sourdine, sauf pour les séries ou films qui me font de l’oeil (fana d’horreur je ne loupe pas une bonne diffusion) essentiellement le week-end. Mes semaines s’articulent autour du boulot, de mes enfants (2) et de mes lectures. Le must du must c’est une soirée rencontre d’auteurs.

Pouvez-vous revenir sur l’histoire de votre blog : qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer et à prendre le temps d’écrire après vos lectures ?

Au départ mon blog était un blog de loisirs créatifs essentiellement tourné vers le fil (tricot, crochet). Je lisais en parallèle mais à peine une dizaine de livres par an. Et puis, ma fille m’a fait acheté un bouquin qu’elle n’a pas lu, mais moi si! Du coup j’ai eu envie de parler de cette improbable lecture. Petit à petit, j’ai eu envie de parler de mes lectures et puis ça a fait boule de neige. J’ai commencé à suivre quelques blogueurs 2/3, dont les lectures se rapprochaient de ce que j’aimais. J’ai délaissé les aiguilles à tricoter et mon crochet pour les livres, la télé a été mise en sourdine et mon quotidien a changé.
Je me suis aperçue que j’aimais faire un retour sur mes lectures mais surtout, que j’aimais écrire. Écrire de belles phrases, donner envie aux personnes qui me suivent de découvrir tel ou tel livre ou échanger sur celles que nous avons en commun.
Au fil des mois, mes retours se sont étoffés et les premiers n’ont plus rien à voir avec les plus récents. Je me lâche et j’écris mon ressenti, en mesurant mes mots, les ajustant.

Que préférez-vous dans cette activité ?

J’aime la musicalité que les mots dégagent et lors d’un retours je cherche à les harmoniser pour que leurs sonorités soient la plus belle et qu’ils soient visuellement beaux.
Je cherche toujours à ce que la trame des mots rende hommage au livre. Même lorsque mon retour est négatif ! Je ne me mets pas de barrière quand à mes avis. Pas d’ambiguïté, pas de copinage parceque j’ai reçu tel ou tel livre en service de Presse.
J’aime être honnête vis à vis des personnes qui me suivent, cela me permet d’avoir des échanges sincères et surtout d’être en accord avec mes principes.

Comment vous organisez-vous pour tenir votre blog à jour ?
Ces derniers temps c’est assez compliqué de publier régulièrement. Non pas que je lise moins, j’enchaine de belles lectures, mon ordinateur m’a lâché ! Du coup je n’ai plus d’ordi et je peux donc moins m’exprimer. Bon j’arrive à squatter l’ordinateur de ma fille ou des copines et là je me plonge dans mes notes et j’essaie de planifier mes articles. En général, je publie vers 18h un extrait et le lendemain vers 7h30 mon avis. L’extrait met en bouche.

Je planifie mes articles avec une publication par jour.

Le fait de planifier ainsi mes articles, me permet de me consacrer activement au Prix des Auteurs Inconnus 2018 que je co-organise avec Beltane (lit) en secret, qui est à l’origine de ce prix, destiné aux auteurs auto-édités et aux auteurs édités par des micros maisons d’édition.
Le Prix en est à sa deuxième année et a permis en 2017 de mettre en avant des auteurs dont l’émergence est plus difficile mais dont le talent n’est pas reconnu.

Pour terminer, avez-vous un/des coup(s) de coeur découvert(s) récemment sur NetGalley à partager ?

Alors je dois dire que je trouve le terme « coup de coeur » assez galvaudé et que c’est un terme que je n’utilise pas.
Pour moi un livre qui laisse des traces, qui me poursuit même des semaines après l’avoir refermé est un livre à découvrir ! Un livre qui me triture les méninges, qui me chamboule est un livre à découvrir ! Nonobstant ces termes coups de coeurs qui peuvent être utilisés facilement, je préfère jouer avec les mots pour dégager mon ressenti.

Ces derniers mois, j’ai fait de très belles découvertes via Netgalley notamment :

sur ordre de dier

Sur ordre de Dieu de Krakauer John : un livre superbe sur le Mormonisme, son impact sur les fidèles et sur la vie politique Américaine. Mais surtout la place que les Mormons accordent à leur église, la femme, la polygamie…. Bref une excellente lecture!

 

Les Illusions

 

Les Illusions de Jane Robins : un thriller diablement bien construit! Dont on ne comprend la trame lors de la révélation finale.

 

Les heures rouges

 

Les heures rouges de Zuma Leni : une dystopie bien contemporaine dont nous vivons les prémices par certains aspects.

 

Les fureurs invisibles du coeur

Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne : des personnages touchant que l’on voit évoluer sur des décennies avec en toile de fond les prémices du Sida…

 

 

Merci infiniment de m’avoir donné cet espace de parole et surtout de me permettre de découvrir des livres vers lesquels je ne serais pas allée.
Je serais notamment passée sur 3 des livres ci-dessus, alors que j’ai adoré les lire! Le fait d’avoir ces opportunités je reste moins dans ma zone de confort et élargi mes lectures à des genres que j’aime mais vers lesquels j’allais moins. Je commence à connaître les lignes éditoriales de certaines ME et je suis comme une gamine dans un magasin de jouet lorsque je reçois la validation d’une demande de lecture.

 

Retrouvez aussi Le blog de Julie et ses lectures sur les réseaux: 

 

instagram

Facebook

twitterlogo_1x

Journée mondiale du blog 2018

Le 31 août est une belle journée pour la communauté NetGalley puisque nous célébrons, la journée mondiale du blog ! 

La communauté NetGalley est riche de libraires, bibliothécaires, journalistes, professeurs mais aussi de vous, chers blogueurs littéraires! A tous, nous souhaitons une très belle journée !


Ces derniers mois, nous avons pris le temps de vous proposer quelques conseils pour vous aider à utiliser au mieux NetGalley, pour vous lancer dans la blogosphère, échanger avec d’autres  blogueurs.

Si vous les aviez manqué, retrouvez quelques-uns de nos articles ci-dessous.

Nos conseils pour utiliser NetGalley au mieux et pour accéder à un maximum de services de presse

Nos conseils et idées (non exhaustifs) pour votre blog littéraire

 

 

Coup de projo sur nos lecteurs #38 – CDIdées

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant chaque jour leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager leurs histoires avec vous !

Aujourd’hui nous avons le plaisir de nous entretenir avec Caroline, professeur documentaliste en lycée après plusieurs années en collège et créatrice du blog : www.cdidées.wordpress.com

Bonjour Carolie, une première question sur votre parcours : quand (et pourquoi) avez-vous décidé de devenir professeur documentaliste ?

Quand j’étais au lycée, je passais mon temps à suivre l’actualité, à lire la presse et des livres. Je me suis renseignée et j’ai découvert le métier de documentaliste. J’ai fait des études pour être documentaliste dans la presse. Mais en cours de route je me suis rendue compte que quelque chose me manquait : j’avais besoin de transmettre, d’enseigner à d’autres comment s’informer avec esprit critique.
J’ai donc préparé et obtenu le CAPES de Documentation. J’ai eu la chance d’avoir une formatrice de terrain qui m’a formée à la littérature jeunesse de qualité, me donnant ainsi un nouvel objectif auprès des élèves : leur donner le goût de lire de beaux textes sur des thématiques qui les touchent.

Quelles sont vos techniques pour motiver vos élèves à lire et à découvrir de nouveaux titres et auteurs ?

Alors je vais hiérarchiser les actions que je peux mener, seule ou en collaboration avec des collègues.
Il y a tout simplement les présentations thématiques ou de nouveautés lors desquelles on valorise certains ouvrages. Je fais également, comme en librairie, des petites notes de lecteurs collées sur les livres.

Quand j’ai à faire à des élèves dont je connais les goûts, je vais pouvoir leur faire un conseil personnalisé.
Nous avons tous des sites Internet et quelques fois des pages sur les réseaux sociaux pour valoriser nos CDI. Je teste actuellement un compte Instagram pour mettre en valeur les nouveaux livres achetés avec des petites notes de lectures, toujours dans l’idée de donner l’envie de lire aux élèves en allant sur le terrain, à savoir un réseau social qui utilise l’image.

Ensuite il y a les actions lecture : 
J’ai déjà animé des clubs lecture en collège. On se réunit et on discute des livres que l’on vient de lire. C’est un moment de découverte, d’échange et de partage intéressant. Je vais tenter d’en lancer un l’an prochain en lycée avec une collègue professeur de Lettres. On peut faire des présentations orales ou des lectures de livres dans les classes. J’essaie de rendre cela vivant, je me mets en scène pour susciter l’envie de lire des jeunes.

On peut faire participer les élèves à des prix littéraires comme le Prix des Incorruptibles, le Goncourt des lycéens ou le plus récent Prix Folio des lycéens. Souvent, pour ce type d’actions, on travaillera en collaboration avec des collègues professeurs de Lettres. Il y a aussi les défis ou rallyes lecture. Dans toutes ces actions, le principe de base est le même : faire lire une sélection d’ouvrages à toute une classe, voire plusieurs classes, et ensuite échanger et voter pour les prix ou bien organiser des jeux et des questions pour les défis et les rallyes. Ces actions sont vraiment fédératrices. J’ai pu constater que les élèves qui avaient participés en 6e avaient plus d’appétence pour la lecture tout au long du collège.

Organiser une rencontre avec un auteur ou un illustrateur est aussi très intéressant. En amont on va faire lire une sélection de livres de l’auteur aux jeunes. Il y a une vraie attente pour cette rencontre. On va préparer des questions sur lui, sur son œuvre, sur sa vie d’auteur, etc. Il est important que les jeunes comprennent que la littérature c’est vivant. Tous les écrivains ne sont pas morts au XIXème siècle. C’est un moment marquant en général et les élèves vont nous en reparler pendant longtemps.

Y a-t-il un projet dans votre CDI qui vous tienne particulièrement à cœur et que vous souhaiteriez développer ?

Nous avons une collaboration avec le salon littéraire de notre commune que je souhaiterais développer. Ce salon est d’une grande qualité. Les organisateurs nous permettent de rencontrer des auteurs et de faire des ateliers d’écriture.

En plus de votre activité de professeur documentaliste vous tenez également un blog où vous partagez vos conseils, vos idées mais aussi vos chroniques littéraires. Pourquoi avoir eu envie de lancer cette page ?

J’aime bien partager des informations, des conseils, des astuces. Au début le blog me servait à cela. Aujourd’hui je délaisse cet aspect là pour des notes de lecture. J’avais pris l’habitude d’en écrire pour une revue. Mais une revue papier ce sont des contraintes de temps. Avec le blog, je suis plus libre.

Pensez-vous que l’écriture de chroniques littéraire vous aide dans votre travail de tous les jours ? Qu’aimez-vous dans cette activité ?

Il y a la notion de partage qui est très importante pour moi. Un livre me plait, je veux en parler à d’autres prescripteurs de livres.
Cela me permet aussi de mettre mes idées en ordre, de ne plus être seulement dans l’émotion. Par la suite je pourrais mieux en parler aux élèves.

Avoir accès aux services de presse numérique des éditeurs a-t-il modifié la manière dont vous travaillez actuellement ?

Je me sens encore débutante vis-à-vis de NetGalley. Je trouve cela très pratique les services de presse numériques. Je croule déjà assez sous les livres papier. Ensuite cela me permet de découvrir des livres en avant-première, principe du service de presse. Je peux lire des livres vers lesquels je ne serai pas allée mais qui pourraient intéresser les jeunes. Arrivée récemment en lycée, je tâtonne pour trouver des livres qui leur plaisent. Il est important que des éditeurs très différents nous permettent d’accéder à un large éventail d’ouvrages.

Quels sont vos genres littéraires préférés ? Y a-t-il un livre à paraître que vous souhaiteriez recommander à nos lecteurs ?

En réalité je lis de tout avec plaisir si l’intrigue est bonne et si c’est bien écrit.
J’aime beaucoup la littérature pour adolescents, pas seulement pour mon métier mais aussi par goût personnel, pour sa liberté de ton et de sujet. Je vous recommande les collections pour adolescents d’Actes Sud junior, maison d’édition au catalogue de NetGalley d’ailleurs.

 


Retrouvez le blog cdidees.wordpress.com sur les réseaux : 

instagram

Facebook

twitterlogo_1x

Aujourd’hui le blog fête ses un an !

Journée spéciale pour l’équipe NetGalley, le blog fête aujourd’hui ses 1 an! Merci à vous de suivre nos actualités, lire nos conseils, découvrir nos sélections ! 

200

Pour l’occasion, (re)-découvrez avec nous les articles les plus lus sur le blog depuis son lancement !

  1. Quelques conseils pour rédiger vos chroniques
  2. Quelques conseils avant de créer votre blog littéraire
  3. Comment montrer aux lecteurs de votre blog que vous utilisez NetGalley ?
  4. Bien comprendre la notion « Ratio de feedback » sur votre profil NetGalley
  5. REDACTEUR – Bien remplir son profil

C’est aussi l’occasion de faire un tour dans la catégorie « coup de projo sur nos lecteurs » et redécouvrir le travail des membres qui ont accepté de nous ouvrir leurs portes !


La parole est à vous : pour nous aider à développer cet espace nous vous proposons de prendre quelques minutes et nous faire part de vos commentaires !

>> Répondre au questionnaire

Merci à tous par avance, l’aventure continue !