Défi #3 – Partagez vos conseils !

Le 7 juin se rapproche et avec lui la fin de notre premier challenge !
Nous espérons que celui-ci a été l’occasion de nouvelles découvertes et coups de coeur littéraires, nous nous réjouissons de découvrir très bientôt combien d’entre-vous ont relevé nos défis et combien de chroniques ont été postées sur NetGalley en un mois !

Pour compléter le challenge, il est temps de relever notre 3e défi! 

Votre tâche est la suivante : partagez vos connaissances et conseils avec les autres lecteurs professionnels de la communauté NetGalley !

En tant que lecteur professionnel, votre expérience est précieuse. Faites profiter les autres blogueurs, chroniqueurs, rédacteurs de vos connaissances et partagez vos astuces!

Qu’il s’agisse de la rédaction de vos chroniques, de votre organisation, de la collaboration avec des éditeurs, de conseils sur le profil NetGalley ou d’idées créatives pour parler de livres, les autres participants bénéficieront certainement de vos astuces, et vous pourrez aussi lire de nombreux conseils autour du hashtag #ChallengeNetGalleyFR !

Ensemble, votre travail est important pour les livres, les auteurs et les éditeurs!

Dans notre article retrouvez quelques conseils pour travailler votre présence en ligne et votre réseau et pourquoi ces échanges sont si importants.

Travailler son réseau

Pour relevez ce défi, vous devez partager au moins un conseil publiquement. Utilisez le canal de votre choix (Facebook, Twitter, Instagram, commentaires de ce blog) et assurez-vous d’utiliser le hashtag #ChallengeNetGalleyFR.

Besoin d’inspiration ? Voici quelques conseils pour écrire des critiques professionnelles! Nous attendons vos idées et suggestions personnelles avec impatience !

Une fois ce dernier défi relevé, continuez à lire et partager vos chroniques jusqu’au 7 juin 2018 !

 

 

A noter : nous aborderons ce thème entre-autres lors de notre conférence de clôture du 6 juin qui sera retransmise en direct ! Nous vous attendons nombreux, pensez à vous inscrire !


Vous n’êtes pas encore inscrit à notre challenge lecture ? Pas de souci, inscrivez vous via ce formulaire.

11 réflexions sur « Défi #3 – Partagez vos conseils ! »

  1. Quelques conseils pour rédiger sa chronique : ne pas se précipiter pour l’écrire, laisser décanter un peu ses impressions de lecture. Ne pas trop attendre non plus : les souvenirs pourraient s’envoler !
    Ne pas vouloir en dire trop, se poser la question de son public : qui va lire ma chronique ? à quoi sert-elle ?
    Relever des phrases fortes, emblématiques de moments importants ou du style de l’auteur•e.

    Aimé par 2 personnes

  2. Voici quelques « trucs » qui me facilitent la vie lors de l’écriture d’une chronique :
    Je note sur un fichier sur mon ordinateur les éléments importants que j’ai retenu lorsque je referme un livre, puis je laisse reposer quelques heures – quelques jours avant de relire ces idées et de les mettre en forme.
    J’aime beaucoup parler de ce que j’ai ressenti lors de ma lecture, tension, rire, pleurs …
    Pour finir, je demande régulièrement l’avis de mon papa, qui a une orthographe irréprochable, pour relever les éventuelles fautes qui resteraient dans ma critique.

    Aimé par 1 personne

  3. conseil pour écrire sa chronique: ne pas laisser trop de temps après la fin du livre, souvent je m’y lance tout de suite,e t tout du long du livre, j’essaie de voir quels points m’a vraiment plu ou déplu, et comment je pourrais en parler.
    faire un résumé ça ne sert à rien, la quatrième de couverture est là pour ça, non il faut parler de notre ressenti, de comment on a compris le livre, qu’est que qu’il nous a apporté de positif, négatif, essayer de faire ressortir les interrogation de l’auteur, les sujets importants. Parler de votre ressentie vis à vis de cette lecture.
    Puis je l’écris sur mon téléphone dans la partie note, car il est toujours à porté de main et corrige la plupart des fautes, puis ensuite je fais un copier coller pour mon blog, les réseaux….
    ce que ça apporte? Ben comme tout on aime savoir le point de vu des lecteurs avant d’entamer un livre, on aura pleins de points de vues, ce qui nous permettra de voir si oui ou non on tente, car après un point de vue et unique, mais souvent un point revient pour tous et c’est ça qui va nous permettre de faire la différence entre une critique objective ou non et nous donner l’envie de lire.
    Puis donner notre avis est important du fait que l’on permet à l’auteur et aux éditions de leur dire si oui ou non on a aimé leur livre, pourquoi, qu’est qui nous a plu et déplu, ça permet un échange, et une progression, et de se sentir utile.
    #ChallengeNetGalleyFR

    Aimé par 1 personne

  4. mon conseil n°1 c’est ‘être honnête. Il m’est arrivé de ne pas avoir aimé ma lecture, je l’ai dis, je l’écrit plutôt. Bien évidemment on évite le « c’est nul »… qui n’est pas constructif et qui ne sert à rien. On explique ce qui nous a pas plus, la plume de l’auteur ? l’histoire ? Le message véhiculé du roman ? C’est pas parce qu’on lis ce livre gratuitement qu’on doit forcément en faire des éloges. voila c’était mon conseil n°1

    Aimé par 1 personne

  5. Avant tout, prendre le temps de laisser décanter le ressenti…Et lorsqu’on se lance, ne pas perdre de temps sur le résumé, ce n’est pas ce qui intéresse les lecteurs/trices de chroniques ( ils peuvent l’avoir en quatrième de couverture). Rester absolument sincère, y compris si on n’a pas aimé le livre, mais même dans ce cas, rester diplomate et poli, il y a derrière chaque livre un auteur qui s’est donné du mal…Et bien sûr, l’idéal est de rester succinct mais complet (oui, je sais, pas évident !). Quant à la qualité des critiques, j’ai remarqué qu’on parle mieux des livres qu’on a bien choisis : prendre donc le temps, avant d’acheter/sélectionner un roman qu’on veut chroniquer, de vérifier qu’il va a priori correspondre à vos goûts. Et petit plus qui fonctionne pas mal, sortir parfois de ses préférences pour renouveler son « oeil critique », si on s’en sent le courage. Voilà ! Bon, il y a sûrement d’autres conseils bien plus pro mais c’est un début ! Bonnes lectures, et bonnes chroniques !

    J'aime

  6. Avant tout, prendre le temps de laisser décanter le ressenti…Et lorsqu’on se lance, ne pas perdre de temps sur le résumé, ce n’est pas ce qui intéresse les lecteurs/trices de chroniques ( ils peuvent l’avoir en quatrième de couverture). Rester absolument sincère, y compris si on n’a pas aimé le livre, mais même dans ce cas, rester diplomate et poli, il y a derrière chaque livre un auteur qui s’est donné du mal…Et bien sûr, l’idéal est de rester succinct mais complet (oui, je sais, pas évident !). Quant à la qualité des critiques, j’ai remarqué qu’on parle mieux des livres qu’on a bien choisis : prendre donc le temps, avant d’acheter/sélectionner un roman qu’on veut chroniquer, de vérifier qu’il va a priori correspondre à vos goûts. Et petit plus qui fonctionne pas mal, sortir parfois de ses préférences pour renouveler son « oeil critique », si on s’en sent le courage. Voilà ! Bon, il y a sûrement d’autres conseils bien plus pro mais c’est un début ! Bonnes lectures, et bonnes chroniques !
    #ChallengeNetGalleyFR

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour à tous,
    J’ai enfin un peu de temps pour donner mon retour d’expériences et répondre à cette question.

    Mon conseil numéro 1 est: parler (et donc écrire) avec votre cœur et votre réel ressenti. Si vous n’avez pas apprécié, dites le! ne vous bridez pas. A l’inverse, n’hésitez pas à être très enthousiaste. Nous sommes des « amateurs passionnés », on n’a pas à « plaire à telle ou telle » maison d’éditions, et donc « mentir ». Etre honnête et sincère, authentique est primordial pour moi.

    Directement relié avec le conseil numéro 2: toujours justifier! En ce qui me concerne, je ne parle quasi systématiquement que de la forme, très rarement du fond et de l’intrigue. Pourquoi? parce que je préfère mettre en avant ce que j’ai ressenti et aimé, plutôt que de parler de l’intrigue, ce que la 4ème de couverture ou les journaux font en général très bien.

    Conseil numéro 3: publier régulièrement. La est mon souci aujourd’hui par manque de temps 😦
    Dans le cas contraire, vous disparaissez des radars… Ce n’est pas forcément pour les nombres de visiteurs ou de pages vues que cela importe, mais davantage pour ce genre d’opérations ou tout autre de la sorte. Avec de la visibilité, on acquiert de la crédibilité.

    En conclusion, je résumerai par Authenticité / Sincérité / Régularité / Justifié (argumenté)

    Au plaisir de vous lire, vous rencontrer et échanger.
    Bonnes lectures à toutes et à tous

    Aimé par 1 personne

  8. Pour ma part, je conseillerai de prendre des notes au cours de la lecture, et, bien sûr, de les relire avant de commencer à écrire son avis. Le ressenti peut changer au cours de lecture, et l’on est parfois étonné de ce que l’on avait retenu au début.

    J'aime

  9. Je n’aurais que deux conseils : dites vraiment ce que vous pensez et échangez.
    Personne n’aura le même avis que vous (cela arrive, mais pas souvent). Si vous avez rédigé votre avis avec honnêteté, ce sera plus facile à assumer. Je laisse poser mes lectures quelques jours, et puis je me lance. J’ai des thèmes pour les avis plus difficile (l’écriture, les personnages, le décor) mais parfois le texte s’écrit tout seul. Et j’adore quand il y a plein de commentaires et des discussions sur le blog ou ailleurs avec d’autres lecteurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s