Coup de projo sur nos lecteurs #50 – Anne-Catherine, libraire

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Dans cet entretien vous pourrez en savoir plus sur le travail d’Anne-Catherine, libraire dans un Cultura : travail de recommandation, préparation des rencontres avec les auteurs, suivi de l’actualité littéraire… Merci à elle de s’être livrée dans ce coup de projo!

Pour commencer, pouvez-vous revenir sur votre parcours ? 

Alors depuis toute petite je lis énormément, dévoreuse de bouquins j’ai mis du temps à trouver ma voie scolaire. Ayant arrêté l’école à 17 ans, j’ai travaillé 11 ans dans le milieu agricole ( j’y ai fais 2 formations diplômantes j’ai donc le niveau BAC) Puis j’ai travaillé dans le milieu social auprès d’adultes handicapés durant 2 ans. 
Bénévole en Bibliothèque durant ces 13 années, j’ai adoré aider les abonnés dans leurs recherches, découvertes et participer aux achats. Après avoir déménagé de la campagne à la ville, j’ai appris ma première grossesse, je l’ai donc vécu, puis quand mon congé maternité est arrivé à terme j’ai repris mes recherches d’emplois.

Un Cultura ouvrait ces portes, j’ai postulé, eu 2 entretiens et j’ai eu mon CDI en novembre 2015 en tant que Conseillère de Vente en Librairie, j’avais en charge les rayons Jeunesse et Parascolaire. L’année suivante j’ai demandé à prendre en charge l’évènementiel de la Libraire.

Octobre 2016, j’ai organisé un petit Salon sur 1 journée avec 10 auteurs. J’essaye d’avoir 3 auteurs par mois en dédicace depuis ce mois-là. (Hors juillet et août). Décembre 2017 j’ai organisé l’évènement « En Avent les Livres » avec 1 auteur par jour du 1er au 23 Décembre pour proposer des livres originaux et dédicacés sous les sapins.
En mars 2018, j’ai pris en charge les rayons Sciences Humaines, Développement personnel ( Litothérapie, ésotérisme…) et Polar, SF.
J’ai également organisé le même évènement pour Décembre 2018, mais étant absente car en arrêt pour ma grossesse, j’ai passé le relais à un collègue. J’ai hâte de reprendre le travail, retrouver mes collègues, mes livres, mes clients. Ce que j’aime le plus dans mon métier c’est la confiance que nous accorde Cultura dans les achats, nous pouvons donc parier sur nos coups de cœurs !

Comment vous tenez-vous informée des actualités, des parutions littéraires ? 

J’ai la chance de voir les représentants 4 mois avant la parution des livres, je suis abonnée au magasine LIRE et grâce aux réseaux Sociaux où je suis bon nombre d’auteurs.
J’ai été ravie de découvrir NETGALLEY pour lire encore plus et pouvoir conseiller au mieux mes clients et réadapter mes achats.

Comment travaillez-vous avec les services de presse que vous recevez ?

Alors je cible les rayons qui m’intéressent, YOUNG ADULT, ROMANCE, POLAR, SF, FANTASY, LITTERATURE, SCIENCES HUMAINES. ensuite je regarde sur Netgalley la disponibilité, si je ne trouve pas je demande à mes représentants un SP papier, mais je préfère les SP numériques.
Je lis en général 90 pages, si j’aime je le lis en entier. Si je n’accroche pas je lis en diagonale.
Il est rare que je ne lise pas le SP.

Je lis entre 5 et 10 livres par semaine en temps normal. ( avec ma grossesse j’ai augmenté ma cadence entre 8 et 15, mais je lis aussi des livres numériques de ma PAL LECTEUR DE CADAVRES, tous LES PHOBOS, tous LES PIERCE BROWN… )

En tant que libraire, avez-vous des conseils pour bien conseiller un livre que vous avez aimé ?

J’ai la chance d’avoir une bonne mémoire et de me rappeler des goûts de mes clients donc dès que je lis un livre qui plairait je le note dans un petit calepin sous les prénoms de mes clients. Ensuite je fais des mise en avant avec des coups de cœurs (il faut que ce soit court et accrocheur, que ça donne envie mais sans trop en dire). Je ne fais jamais de faux, si un client me demande mon avis sur un livre où je n’ai pas accroché, j’essaye de trouver des points positifs tout de même, mais en disant que ce n’est pas mon livre préféré !

Si vous pouviez faire venir un auteur pour un événement spécial, qui serait-il ?  

J’adorerais organiser un vrai Salon littéraire sur Brest, cela manque. Après j’invite chaque semaine des auteurs je n’attends pas d’évènement spécial !

Quel est le livre que vous avez le plus recommandé cette année ?  

Il y en a 3 :
1. VIRGINIE GRIMALDI Il est Grand Temps de Rallumer les Etoiles

2. DON MIGUEL RUIZ les 4 Accords Toltèques

3. ANNA DAY Fandom


Et pour terminer, y a-t-il des livres découverts sur NetGalley récemment que vous souhaiteriez recommander à nos lecteurs ? 

Fandom d’Anna Day, Corruption de Don Winslow, Erectus Xavier Muller et
les livres de l’editeur Juno Publishing en général ( Romances originales)

Après en  14 mois d’utilisations de Netgalley j’ai eu 133 validations et rendus 115 Chroniques alors dur de faire des choix.

Coup de projo sur nos lecteurs #49 – Isabelle, enseignante en maternelle

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Isabelle, enseignante en petite section de maternelle et rédactrice du blog zabelle.over-blog.fr. Isabelle se livre sur sa relation avec les livres et ses conseils pour transmettre le goût de lire aux plus jeunes.

Pouvez-vous commencer par revenir sur votre parcours, votre relation avec les livres ? 

J’ai toujours vu ma mère avec un livre à la main, petite j’ai eu beaucoup de livres même si à ce moment là, la littérature jeunesse était bien moins riche que de nos jours. Ensuite au collège puis au lycée, je passais mon temps le nez dans les livres, je les dévorais en passant d’un auteur à l’autre en complément de ce que j’étudiais en français. J’aimais découvrir de nouveaux univers même des biographies.
A la fac, j’ai découvert la littérature allemande pour mon plus grand plaisir.
J’ai toujours un livre commencé près de mon lit (à côté des cinquante autres minimum qui attendent d’être lus), un livre près du canapé et ma tablette la journée au cas où quelques minutes seraient disponibles le midi ou en fin de journée….
Il m’arrive de temps à autres de lire un livre en anglais ou en allemand (j’en ai aussi une pile qui m’attend…ils me sont souvent offerts par des amis)

Comment partagez-vous cette passion avec vos élèves – en maternelle?

Je travaille en petite section de maternelle, donc la première année d’école en France. Le livre est toujours au centre des apprentissages, que ce soit un livre documentaire ou un album de jeunesse. Ensuite je travaille par thème avec des réseaux de livres pour diversifier les entrées et les connaissances. Il y a différentes lectures: celles qui vont se faire par étape: chaque jour une ou deux pages et nous revenons dessus ensuite le jour suivant en résumant ce qui a été vu, en faisant des suppositions sur ce qui peut arriver, en jouant avec les mots et puis il y a la lecture plaisir : je leur lis le livre intégralement. Ils peuvent aussi manipuler seuls les livres, à 4 ans c’est amusant , comme ils ne savent pas lire, ils reprennent mes phrases et mes intonations ou les grosses voix, les plus hésitantes.

C’est un plaisir de les entendre, parfois ils le font à plusieurs. Il existe aussi des sacs à album: un sac en tissu avec un album de jeunesse et des marionnettes ou des étiquettes pour jouer à partir du livre avec les parents en dehors de l’école. C ‘est un peu long à mettre en place et à fabriquer mais ils adorent.
Il faut rendre le livre vivant et attrayant.
En anglais avec les cp, je travaille aussi avec des albums de jeunesse, je leur lis et je mime beaucoup, ensuite ils sont fiers d’avoir compris un livre en anglais.

Avez-vous quelques conseils pour encourager de jeunes enfants à lire ?

Leur lire des livres souvent, le soir, au moment du coucher mais aussi comme ça dans la journée pour partager un moment à deux et puis surtout adapter le livre au lecteur. Même un manga peut être une entrée dans le monde des livres, ma fille a commencé par des BD, elle lit de tout maintenant au collège.

En parallèle de votre activité d’enseignante, vous tenez aussi un blog où vous partagez vos avis de lecture. Pourquoi avoir eu envie de lancer ce blog ? 

Ce blog (zabelle.over-blog.fr) était au départ lié aux loisirs créatifs pour mes enfants, je créais beaucoup pour eux . Le blog a onze ans déjà et puis il a évolué au gré de mes envies: tricot, broderie, couture, cuisine, vacances et la dernière catégorie arrivée depuis deux ans: lectures. Pour le moment, il est peu alimenté car le temps me manque mais je vais y revenir car j’ai des lectures-plaisir à partager.

Avoir accès aux services de presse numérique des éditeurs a-t-il modifié la manière dont vous travaillez ? 


Au niveau de mon travail non, encore que …. certaines de mes lectures influencent mon travail comme par exemple les livres sur la méditation avec les enfants ou sur la connaissance des émotions.  Au niveau de mes loisirs, je découvre de nombreux ouvrage que je n’aurais pas pris le risque d’acheter. J’ai toujours été très classique dans mes choix de lecture, les « grands auteurs » avaient ma préférence probablement en raison de mes études littéraires. Depuis que je suis inscrite sur votre plateforme, je vais plus facilement vers des auteurs contemporains et c’est très agréable. Il m’arrive de plus en plus souvent d’acheter le livre que je viens de lire pour l’offrir à un proche.
Et puis le fait de rédiger un avis me permet de garder une trace de ma lecture, j’ai déjà lu plus de 200 livres grâce à Netgalley. Merci beaucoup.

Y a-t-il un/des livre(s) que vous souhaiteriez recommander à nos lecteurs ? 

Justement en parlant d’offrir un livre découvert sur NetGalley, j’ai adoré L’art du sous entendu de Laurent Pernot et je l’ai offert à mon frère et à mon fils (au lycée en classe littéraire)
J’ai beaucoup aimé La turbulette de Vanessa Valence, un roman plein de tendresse et beaucoup ri en lisant Chère mamie de Virginie Grimaldi dont j’ai déjà lu d’autres ouvrages, ou Tarzan poney méchant de Cécile Alix qui s’adresse aux jeunes lecteurs.

J’ai eu deux gros coup de coeurs pour Maggie une vie pour en finir de Patrick Weber et Toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu.

C’ est un plaisir de regarder votre catalogue et d’y découvrir ces pépites. Merci beaucoup aux éditeurs aussi pour leur confiance.

Coup de projo sur nos lecteurs #48 – Sylvie, Voyages au fil des pages

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Sylvie, rédactrice sur le blog Voyages au fil des pages.

Pour commencer, comment définiriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ? 

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des livres à portée de main. Pour moi, la lecture est un passe-temps qui me permet de m’évader (parfois même un refuge quand le moral n’est pas au beau fixe), de voyager, de satisfaire ma curiosité, d’apprendre: découvrir des personnages, des lieux, des époques, des univers, des idées… Bref, c’est un enrichissement du quotidien. Il est très rare que je n’aie aucun livre en cours, et quand je prends les transports en commun, j’en ai toujours un dans mon sac!

Pouvez-vous revenir sur l’histoire de votre blog : qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer ? 

Le blog a aujourd’hui 3,5 ans. J’ai commencé à chroniquer mes lectures en 2012, sur Babelio, juste pour le plaisir d’écrire et d’argumenter. Après quelques temps, les retours positifs d’autres lecteurs m’ont donné envie de sauter le pas et d’écrire dans mon propre espace. Un ami informaticien m’a aidée à créer le blog, et j’essaie, depuis lors, de publier le plus régulièrement possible. 

Que préférez-vous dans cette activité ?

Partager mon ressenti, quel qu’il soit. Je compare les romans à des voyages: je pars souvent en voyage seule, et quand je rentre, j’aime en partager les photos, l’expérience, avec mes proches. C’est la même chose avec un roman: je voyage seule dans le livre, et une fois « de retour », comme je ne suis pas une grande « raconteuse » à l’oral et que j’aime écrire, je rédige un compte-rendu pour exprimer mon ressenti le plus précisément possible. Finalement le blog est un peu l’album photos de mes lectures!

Comment vous organisez-vous pour tenir votre blog et votre compte Babelio à jour ?  Ces deux espaces sont-ils complémentaires ? 

En général j’essaie d’écrire mes chroniques peu de temps après avoir terminé un roman, pour que tout soit encore frais dans ma mémoire. Je publie en parallèle sur Babelio et le blog. Les deux sites sont complémentaires: Babelio me permet peut-être de toucher une communauté de lecteurs très importante, mais le blog m’a permis d’obtenir un partenariat avec les Editions Métailié (dont j’apprécie beaucoup le catalogue sud-américain). Quelques auteurs et maisons d’édition m’ont également contactée spontanément via le blog ou sa page Facebook pour me proposer leurs livres. 

Avez-vous une bibliothèque ou une librairie où vous aimez vous rendre, un endroit que vous souhaiteriez partager avec nous ? 

La plupart du temps j’achète mes livres dans des bouquineries (principalement chez Pêle-Mêle, dans le centre de Bruxelles). Je vais de temps à autre à la librairie « A livre ouvert« , dans mon quartier à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). Passer un moment dans une librairie à fouiner dans les livres est pour moi un moment hors du temps (et en ressortir sans avoir rien acheté une mission quasi-impossible!). 

Pour terminer, avez-vous un/des coup(s) de coeur découvert(s) récemment sur NetGalley, à partager ? 

 
 

 

Facebook
Retrouvez Sylvie et son blog littéraire Voyages au fil des pages sur Facebook.

Coup de projo sur nos lecteurs #47 – Nina, Professeur de lettres modernes

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Nina, professeur de lettres modernes et rédactrice sur le blog Des livres et Sharon

Pouvez-vous commencer par revenir sur votre parcours, votre relation avec les livres ? 

J’ai toujours été entourée de livres ! Les livres contenues dans les bibliothèques de mes parents ont été mes premières lectures. A Noël, à mon anniversaire, on m’offrait des albums, des bandes dessinées. Ma mère, ma grand-mère, mon père m’ont partagé les livres qu’ils avaient aimé eux-mêmes pendant leur jeunesse. C’est ainsi que j’ai pris goût aux romans policiers d’une part et aux classiques de l’autre.

Comment partagez-vous cette passion avec vos élèves ?

J’ai la chance d’enseigner dans un établissement où la lecture est à l’honneur. Ainsi, toutes les semaines, nous organisons le quart d’heure lecture pendant lequel tout l’établissement s’arrête et tout le monde (personnel administratif, professeurs, surveillants, élèves…) lit. En prolongement de ce quart d’heure, j’échange avec mes élèves autour du livre lu, ce qui donne parfois envie à des élèves de la même classe de lire à leur tour ce livre.

Depuis 2009, j’inscris chaque année des classes aux concours des Dévoreurs de livre, prix littéraire jeunesse organisé par le département de l’Eure. Le but est de lire au moins trois livres compris dans une sélection de six ouvrages  jeunesse contemporains afin de voter pour le prix. Cerise sur le gâteau : chaque classe participante rencontre un auteur dans le courant de l’année scolaire.

Avez-vous quelques conseils pour encourager de jeunes lecteurs à lire ?

 Le premier conseil serait, tout simplement, de leur faire la lecture. Lire des albums, des contes, des livres adaptés à leur âge donnent envie aux jeunes lecteurs de lire à leur tour. Rien de tel que l’émulation pour donner envie de découvrir un livre ! Il ne faut pas hésiter non plus à l’emmener très tôt dans des bibliothèques : toutes possèdent un coin spécial pour les jeunes lecteurs, présentent des activités tout à fait adaptées à leur âge. 

En parallèle de votre activité de professeur, vous tenez aussi un blog où vous partagez vos avis de lecture. Pourquoi avoir eu envie de lancer ce blog? 

Quand j’ai créé ce blog, je pensais qu’il ne durerait que deux mois – et c’était en 2010. J’aimais beaucoup aller sur les blogs des autres internautes et un jour, je me suis lancée. Mon objectif était vraiment de tenir un blog «personnel », qui me correspondrait totalement à tout point de vue : mon but est vraiment d’écrire mon ressenti le plus juste possible, que j’ai apprécié ou non le livre.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le « Challenge Polars et Thrillers » que vous organisez ?

Ce challenge existait depuis quelques années, et quand la précédente organisatrice m’a proposé de reprendre le flambeau, j’ai dit oui tout de suite! Cela fait maintenant quatre ans. Le polar est vraiment mon genre littéraire de prédilection, un genre qui comporte beaucoup de fans, mais qui n’est pas forcément valorisé dans les émissions ou les magazines littéraires alors que ses fans sont très nombreux. Ce challenge est vraiment l’occasion d’échanger, de partager sa passion, et, bien sûr, de découvrir de nouveaux auteurs. Le challenge réunit vraiment de très grandes lectrices. 

Avoir accès aux services de presse numérique des éditeurs a-t-il modifié la manière dont vous travaillez ? 

Là, c’est vraiment une question difficile. Je suis une vraie boulimique de lecture. Mais il est vrai que j’ai découvert des titres, tels La sublime communauté d’Emmanuelle Han, ou Le diamant noir de Frédéric Breton (toujours disponible sur NetGalley) vers lesquels je ne me serais peut-être pas tournée sans les services de presse numériques. 

Y a-t-il un/des livre(s) que vous souhaiteriez recommander à nos lecteurs? 

J’aimerai vraiment recommander Les chants du large d’Emma Hooper et Les inconnues de la Seine de Frédérique Molay (en accès libre sur NetGalley). 

Coup de projo sur nos lecteurs #46 – Julie, Ju lit les mots

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Julie, rédactrice du blog Ju lit les mots

Bonjour Julie, merci d’avoir accepté notre invitation ! Pour commencer, comment définiriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ?

J’ai une relation assez fusionnelle avec les livres ! Je me lève livre, je pense livre et je dors livre… En fait, il est assez compliqué de répondre à cette question, car les livres font partie intégrante de mon quotidien. J’ai toujours ma liseuse sur moi et un bouquin papier au cas ou…Ça fait un peu barge, mais c’est une addiction comme une autre… Mais qui ne fait de mal à personne. Je ne passe pas une journée, sans faire un tour sur certaines plateformes, afin de découvrir d’autres livres. J’aime les livres, j’aime les feuilleter, ou les sentir, lorsque je vais chez un bouquiniste. Chez moi il y en a partout! Des piles et des piles !

Ma liseuse n’est pas en reste, puisqu’elle déborde mais surtout grâce à elle j’ai pu découvrir des auteurs, vers lesquels je ne serais certainement pas allée. Mes lectures se sont élargies et les genres se modifient peu à peu, même si le thriller reste mon genre préféré.

Depuis presque 3 ans, la lecture a pris une place prépondérante dans mon quotidien. Pendant quelques années la lecture et moi n’avons pas été amies, mais je savais que nos retrouvailles se feraient.

Aujourd’hui, je lis en moyenne 4/5h par jour. 2h dans les transports, mais surtout le soir. La télé a été mise en sourdine, sauf pour les séries ou films qui me font de l’oeil (fana d’horreur je ne loupe pas une bonne diffusion) essentiellement le week-end. Mes semaines s’articulent autour du boulot, de mes enfants (2) et de mes lectures. Le must du must c’est une soirée rencontre d’auteurs.

Pouvez-vous revenir sur l’histoire de votre blog : qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer et à prendre le temps d’écrire après vos lectures ?

Au départ mon blog était un blog de loisirs créatifs essentiellement tourné vers le fil (tricot, crochet). Je lisais en parallèle mais à peine une dizaine de livres par an. Et puis, ma fille m’a fait acheté un bouquin qu’elle n’a pas lu, mais moi si! Du coup j’ai eu envie de parler de cette improbable lecture. Petit à petit, j’ai eu envie de parler de mes lectures et puis ça a fait boule de neige. J’ai commencé à suivre quelques blogueurs 2/3, dont les lectures se rapprochaient de ce que j’aimais. J’ai délaissé les aiguilles à tricoter et mon crochet pour les livres, la télé a été mise en sourdine et mon quotidien a changé.
Je me suis aperçue que j’aimais faire un retour sur mes lectures mais surtout, que j’aimais écrire. Écrire de belles phrases, donner envie aux personnes qui me suivent de découvrir tel ou tel livre ou échanger sur celles que nous avons en commun.
Au fil des mois, mes retours se sont étoffés et les premiers n’ont plus rien à voir avec les plus récents. Je me lâche et j’écris mon ressenti, en mesurant mes mots, les ajustant.

Que préférez-vous dans cette activité ?

J’aime la musicalité que les mots dégagent et lors d’un retours je cherche à les harmoniser pour que leurs sonorités soient la plus belle et qu’ils soient visuellement beaux.
Je cherche toujours à ce que la trame des mots rende hommage au livre. Même lorsque mon retour est négatif ! Je ne me mets pas de barrière quand à mes avis. Pas d’ambiguïté, pas de copinage parceque j’ai reçu tel ou tel livre en service de Presse.
J’aime être honnête vis à vis des personnes qui me suivent, cela me permet d’avoir des échanges sincères et surtout d’être en accord avec mes principes.

Comment vous organisez-vous pour tenir votre blog à jour ?
Ces derniers temps c’est assez compliqué de publier régulièrement. Non pas que je lise moins, j’enchaine de belles lectures, mon ordinateur m’a lâché ! Du coup je n’ai plus d’ordi et je peux donc moins m’exprimer. Bon j’arrive à squatter l’ordinateur de ma fille ou des copines et là je me plonge dans mes notes et j’essaie de planifier mes articles. En général, je publie vers 18h un extrait et le lendemain vers 7h30 mon avis. L’extrait met en bouche.

Je planifie mes articles avec une publication par jour.

Le fait de planifier ainsi mes articles, me permet de me consacrer activement au Prix des Auteurs Inconnus 2018 que je co-organise avec Beltane (lit) en secret, qui est à l’origine de ce prix, destiné aux auteurs auto-édités et aux auteurs édités par des micros maisons d’édition.
Le Prix en est à sa deuxième année et a permis en 2017 de mettre en avant des auteurs dont l’émergence est plus difficile mais dont le talent n’est pas reconnu.

Pour terminer, avez-vous un/des coup(s) de coeur découvert(s) récemment sur NetGalley à partager ?

Alors je dois dire que je trouve le terme « coup de coeur » assez galvaudé et que c’est un terme que je n’utilise pas.
Pour moi un livre qui laisse des traces, qui me poursuit même des semaines après l’avoir refermé est un livre à découvrir ! Un livre qui me triture les méninges, qui me chamboule est un livre à découvrir ! Nonobstant ces termes coups de coeurs qui peuvent être utilisés facilement, je préfère jouer avec les mots pour dégager mon ressenti.

Ces derniers mois, j’ai fait de très belles découvertes via Netgalley notamment :

sur ordre de dier

Sur ordre de Dieu de Krakauer John : un livre superbe sur le Mormonisme, son impact sur les fidèles et sur la vie politique Américaine. Mais surtout la place que les Mormons accordent à leur église, la femme, la polygamie…. Bref une excellente lecture!

 

Les Illusions

 

Les Illusions de Jane Robins : un thriller diablement bien construit! Dont on ne comprend la trame lors de la révélation finale.

 

Les heures rouges

 

Les heures rouges de Zuma Leni : une dystopie bien contemporaine dont nous vivons les prémices par certains aspects.

 

Les fureurs invisibles du coeur

Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne : des personnages touchant que l’on voit évoluer sur des décennies avec en toile de fond les prémices du Sida…

 

 

Merci infiniment de m’avoir donné cet espace de parole et surtout de me permettre de découvrir des livres vers lesquels je ne serais pas allée.
Je serais notamment passée sur 3 des livres ci-dessus, alors que j’ai adoré les lire! Le fait d’avoir ces opportunités je reste moins dans ma zone de confort et élargi mes lectures à des genres que j’aime mais vers lesquels j’allais moins. Je commence à connaître les lignes éditoriales de certaines ME et je suis comme une gamine dans un magasin de jouet lorsque je reçois la validation d’une demande de lecture.

 

Retrouvez aussi Le blog de Julie et ses lectures sur les réseaux: 

 

instagram

Facebook

twitterlogo_1x

Coup de projo sur nos lecteurs #45 – Sophie, bibliothécaire

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Cette semaine, l’équipe NetGalley a eu le plaisir de s’entretenir avec Sophie, bibliothécaire passionnée depuis 28 ans et rédactrice du blog Les papotis de Sophie.

Bonjour Sophie, pour commencer, comment définiriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ? 
Le livre a toujours été une passion depuis toute petite. J’ai eu la chance de fréquenter une école Freinet, il y avait une belle bibliothèque et ma mère l’animait bénévolement. J’ai toujours voulu en faire mon métier. Le livre c’est mon doudou, l’objet indispensable à avoir près de moi.
Pouvez-vous revenir sur votre parcours, ce qui vous a mené à travailler en bibliothèque? 
Voulant exercer cette profession, j’ai preparé après mon bac le CAFB dans un centre de formation à Poitiers. J’ai aussi passé un concours d’état et obtenu un poste dans le 62.
Quel est votre rôle sur place ? 
Je devais au départ assurer des tournées de bibliobus dans les écoles, puis ce fut dans des bibliothèques. J’ai petit à petit développé une spécialité en littérature de jeunesse et ados. (J’ai animé 15 ans un comité de lectures ados et travaillé sur des prix littéraires pour ados). Aujourd’hui je coordonne un territoire avec une cinquantaine de bibliothèques. Je travaille avec des bénévoles, des professionnels. Je les aide à developper des projets. J’assure des formations, des cours littérature de jeunesse pour un DU, j’anime des rencontres professionnelles. On développe aussi des services numériques et donc de la médiation. Mon métier reste très divers et varié et il me passionne toujours depuis 28 ans.
Les services de presse numériques ont-ils modifié la manière dont vous travaillez ? 
Gérant le budget acquisition litterature adolescente, cela m’aide à anticiper mes commandes suite à mes lectures.
 
Quels sont vos conseils pour motiver à lire, encourager une nouvelle lecture à un visiteur de passage en bibliothèque ?
Il faut soi même lire des livres, pour être en capacité d’en parler. Etre à l’écoute, proposer des valorisations de collections.
Trop souvent j’entend que les ados ne viennent pas mais si on ne connait pas la production qui leur est destinée, comment la valoriser ? la mediatiser ? et leur donner envie ?
Pouvez-vous ensuite revenir quelque peu sur l’histoire de votre blog : qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer ? 
Une amie tenant elle même un blog, m’a beaucoup incitée à partager mes lectures et coups de coeur. Je me suis donc lancé avec ses conseils il y a 4 ans. Dans un premier temps c’était pour aider ma famille, mes amis à choisir des livres mais petit à petit d’autres personnes me suivent. j’ai pris le rythme d’une publication quotidienne et je fais volontairement court car souvent dans les blogs c’est assez long et les gens zappent.
Ma récompense de tout ce travail de fourmi à communiquer ma passion, c’est quand une personne me dit avoir lu le livre car je lui en avais donné l’envie.

Comment se coupent vos deux activités ? Parle-t-on de la même manière de ses lectures sur un blog et en bibliothèque ? 
Je consacre une à deux soirées d’écriture au blog et cela me sert au quotidien pour conseiller un projet, des achats, un choix d’auteurs auprès de documentalistes ou bibliothècaires
Pour terminer, avez-vous un/des coup(s) de coeur découvert(s) récemment sur NetGalley à partager ? 
Récemment Grace and Fury, deux soeurs rebelles, A un cheveu sur le harcelèment ou la plume toujours excellente d’Olivier Adam
Grace and Fury.png
A un cheveu La tête sous l'eau.png
Suivez le blog et les lectures sur Sophie sur Facebook !