Coup de projo sur nos lecteurs #33

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Ce vendredi, nous avons souhaité en savoir plus sur le travail de Soraya qui tient le blog «Histoire et Fiction » un espace dédié à la fiction historique sous toutes ses formes : livres, séries, films…

« Voyager dans le temps grâce à la fiction sous toutes ses formes »

 

  • Commençons par le commencement, d’où vient cet intérêt pour les livres ainsi que pour la fiction historique ? 

À vrai dire, je n’appréciais pas particulièrement les cours d’histoire à l’école. L’intérêt pour le passé m’est venu à travers la fiction. Des séries télé comme Un Village français, Borgia ou encore Les Piliers de la Terre m’ont donné envie d’en savoir plus sur certaines périodes et j’ai commencé à lire de plus en plus de romans historiques. Le grand avantage de la fiction, c’est qu’elle permet de voyager dans le temps en s’identifiant à des personnages et en « ressentant » certains aspects de la vie quotidienne d’une manière beaucoup plus concrète qu’en regardant simplement une gravure ou un tableau. Certains romans historiques peuvent être plus dépaysants qu’un roman de science-fiction !

  • Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans la blogosphère ? Que souhaitez-vous partager sur votre blog ? 

Je lis beaucoup en anglais et, au Royaume-Uni notamment, la fiction historique est un genre très populaire. Dans les librairies anglo-saxonnes, on trouve souvent des rayons spécifiquement dédiés à ce genre. Dans le monde francophone en revanche, la fiction historique n’est pas toujours considérée comme une catégorie à part entière. J’ai donc lancé mon blog, Histoire et Fiction, avec l’envie de mettre en avant toutes les formes de fiction historique : romans, nouvelles, BD, pièces de théâtre, mais aussi films et séries historiques. En partageant mes découvertes, j’espère donner envie à d’autres personnes de redécouvrir l’histoire à travers la littérature.

  • Y a-t-il une tendance de la fiction historique qui vous intéresse et vous plaît en ce moment ?

Les romans à double ligne du temps (une intrigue dans le passé, une dans le présent) comme Les Yeux de Sophie de Jojo Moyes semblent de plus en plus populaires, peut-être en partie grâce au grand succès de la série romanesque Outlander.

Sinon, à l’avenir, je pense que les nouvelles technologies comme la réalité virtuelle permettront des expériences immersives très intéressantes pour les lecteurs, par exemple grâce à la reconstitution des lieux clés d’un roman historique.

  • Quelques mots sur le service NetGalley ?

La catalogue de NetGalley a l’avantage d’offrir une large gamme de romans historiques, couvrant différents sous-genres comme les romances historiques et les policiers historiques, différentes périodes, et différents pays. Du récit de guerre au roman d’espionnage en passant par la littérature jeunesse, il y en a pour tous les goûts !

Coup de projo - Histoire et Fiction

 

  • Pour terminez avez-vous peut-être un ou des coups de cœur que vous souhaiteriez partager avec nos lecteurs ? 

Révoltées

Révoltées de Carole Trésor (publié aux éditions Rageot) est un roman historique pour adolescent-e-s que j’ai eu le plaisir de lire en avant-première grâce à NetGalley. Organisé en courts chapitres qui se lisent comme les scènes d’une pièce de théâtre, le récit nous plonge dans les combats de rue de la révolution d’octobre 1917 à Moscou. L’héroïne, la jeune Tatiana, membre d’une troupe de théâtre, fait l’expérience de la révolution au sein de sa propre famille et partage avec nous ses craintes, ses espoirs et ses émois. Un point de vue personnel très original sur la Révolution russe !

 


Et vous, lisez-vous également des fictions historiques ?

Coup de projo sur nos lecteurs #32

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Cette semaine, nous avons voulu en savoir plus sur le travail de Tanja et vous faire découvrir son blog culture et lifestyle : www.lasteve.fr ! Un espace pour les amateurs de littérature mais également de cinéma, de musique, de séries télé ou encore de voyage !

Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans la blogosphère ?

Quand j’ai commencé en 2003, les blogs étaient à leurs balbutiements, plusieurs amies en avait un. C’était avant tout un endroit pour raconter sa vie, mais ça ne m’intéressait pas. Je travaillais sur un gros webzine sur la Jmsuic et j’avais envie de parler d’autres choses. J’ai donc créé mon blog pour parler cinéma, littérature et tout ce qui me passait par la tête.
Avec le temps il a évolué, avec des articles plus longs et plus détaillés.

Comment jongle-tu entre tous les univers dont tu parles sur ton blog ? (musique, culture, voyage, lecture…)
J’aime beaucoup de choses différentes et si je ne varie pas les plaisirs je m’ennuie assez vite. C’est donc assez naturellement que je regarde plusieurs films par semaines, mais aussi des séries, je lis dans le RER et enfin je peux écouter de la musique en travaillant. Ce n’est pas si difficile en fin de compte. C’est plus perturbant pour le lecteur qui a tendance à aller sur un blog pour un thème précis.

Que préféres-tu dans cette activité ?
J’aime faire fonctionner mon cerveau et mon esprit critique en rédigeant des articles. Si en plus je peux faire aimer ce que j’ai aimer aux lecteurs alors là je suis la plus heureuse au monde.

As-tu quelques conseils à donner à ceux qui souhaiteraient se lancer ?
Faites un blog pour vous avant tout, car si vous parlez de choses que vous aimez vous pourrez en parler longtemps sans vous lasser et sans être prisonnier des statistiques.


Mirror Mirror

Nous vous proposons de découvrir sa dernière chronique coup de coeur pour Mirror Mirror de Cara Delevingne.

«  Mirror Mirror bouscule le lecteur. A la fois haletant et poignant les deux auteures ont mis dans ce livre ce qu’elles avaient de meilleur. Je ne peux que vous suggérer de passer outre l’effet « actrice/mannequin bankable qui a fait un livre, car ce roman » car il vaut vraiment le coup d’être lu pour ce qu’il est. « 

L’univers de www.lasteve.fr est aussi à retrouver sur Facebook, Twitter et Instagram !

Coup de projo sur nos lecteurs #31

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Cette semaine nous vous emmenons à la découverte du blog de Johanna, PopCorn & Gibberish ! Johanna participe à notre soirée dédiée à la rentrée littéraire demain alors si vous souhaitez en savoir plus sur ses lectures, son activité et échanger avec elle, pensez à vous inscrire à notre événement.

Bonjour Johanna, peux-tu nous présenter ton blog ?


Popcorn & Gibberish est né en Novembre 2015, j’y discute de culture sous toutes ses formes bien que la littérature domine largement. Je ne pensais pas qu’il prendrait une telle ampleur, mais ce blog est devenu très important à mes yeux et j’adore partager mes nouvelles découvertes avec mes lecteurs.


Qu’aimes-tu particulièrement dans cette activité ?


Tout d’abord le partage, comme je le disais plus haut. J’aime partager ce que je fais culturellement parlant et lire les avis de mes lecteurs. Je suis un peu sadique sur les bords aussi parce que j’adore faire gonfler leur wish-list ! #oups
J’avoue que lorsque je lis certains commentaires, je rougis derrière mon ordinateur. J’essaie de cultiver une bonne ambiance, une joie de vivre et mes lecteurs m’aident beaucoup avec leurs commentaires.
Puis grâce au blog, j’ai renoué avec l’écriture, chose que j’avais légèrement oublié en grandissant. J’adore me poser pour écrire mes articles et même avec mille trucs à faire, la fatigue, je prends le temps d’écrire.


Pourquoi avoir accepté de participer à la rétrospective du 4 octobre ?


Ce qui me plait dans ce rendez-vous du 4/10 c’est le partage de nos lectures. Je pense que les autres blogueurs vont me donner envie avec leur roman coup de cœur et j’espère que je serai capable d’en faire autant.


Qu’est ce que tu apprécies sur NetGalley  ?


J’aime Netgalley parce qu’il y a un catalogue d’éditeur plutôt développé et des partenariats commencé sur le site ont pu être développé par la suite entre la ME. Netgalley m’aide également à faire le tri sur les nouveautés. Des nouveautés que j’avais peut-être zappé ou qui ne me tentaient pas à un moment et finalement, suite à des avis, une envie, je vais les demander sur le site. C’est une bonne passerelle entre les maisons d’édition et les blogueurs.


Merci Johanna, et rendez-vous demain à 20h 30 pour découvrir son coup de coeur de la rentrée littéraire !

Coup de projo sur nos lecteurs #30

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Cette semaine nous vous emmenons à la découverte du blog Les lectures du Monstre, une page tenue par @CharmantPetitMonstre détentrice d’un master de Lettres Modernes et métiers du livre qui rédige depuis 6 ans des articles et des billets-lecture sur un ton enjoué et mordant. Tous les genres littéraires ont leur place sur le blog, c’est un principe qui nous assure des découvertes hautes en couleur !

Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans la blogosphère littéraire ?

Je ne me suis souviens pas précisément du jour où… ni pourquoi à ce moment là précis. J’ai du ressentir un besoin pressant de parler de mes lectures quand je suis rentrée en Lettres Modernes et que je me suis mise à lire énormément. Un besoin de réfléchir, d’analyser et de détailler mon ressenti qui allait au-delà du « j’ai aimé/pas aimé».
Et puis j’ai toujours aimé écrire, depuis que je suis gamine comme quand je faisais semblant de taper sur le clavier de l’ordinateur familial avec un air très concentré, m’imaginant dans la peau d’un écrivain.

Que préférez-vous dans cette activité ?

La phase d’écriture. Le moment où je me pose avec mon thé, ma cigarette électronique à portée de main, devant l’ordi, mon casque sur les oreilles et le monde s’arrête autour de moi à l’instant même. Ça me détend, j’évacue toutes les contrariétés de la journée et je parle de ce qui m’a passionnée ou ce qui justement ne m’a pas passionnée du tout. J’aime bien aussi écrire une chronique comme si je racontais une bonne histoire à des potes.

Et puis, il y a la communauté de la blogosphère. Les échanges, les rires, les lectures communes et les partages de bons tuyaux/ de bons bouquins font que tenir un blog est une activité pas aussi solitaire qu’on ne le pense. On nous imagine seul(e)s avec notre ordi, mais on ne l’est pas en fait. Y a tout un tas de fieffés passionnés comme nous.

Avez-vous quelques conseils à donner à ceux qui souhaiteraient se lancer?

  1. Déjà, si vous avez envie d’ouvrir un blog, LANCEZ-VOUS, n’ayez pas peur. On a tendance à vouloir que tout soit parfait, que tout soit beau et on croit que si ce n’est pas le cas, on ne peut pas se lancer. FAUX. Il suffit juste d’un blog clair et lisible, de votre tête, de votre passion et BOUM. Tout le reste, tous les petits détails se feront petit à petit.
  2. Ne surtout pas rester isolé dans son coin et donc ne pas hésiter à aller à la rencontre des autres blogueurs via les blogs et/ou les réseaux sociaux. Ce sera votre base qui viendra vous donner la motivation d’écrire. C’est assez difficile de blogger quand il n’y a pas de lecteur.
  3. Cherchez des blogs qui vous ressemblent, avec qui vous partagez des goûts communs et suivez-les, commentez leurs publications. Il y a plein de blogs qui débutent chaque mois, c’est généralement le moyen de faire connaissance très vite. Et puis, la blogosphère littéraire est l’une des communautés les plus bienveillantes sur le net. Il n’y a pas cette violence verbale que l’on peut voir dans d’autres communautés du web. Jusqu’à présent, j’ai rarement vu des gens s’insulter parce qu’Untel n’avait pas aimé un livre. On n’est plutôt assez zen, voyez.
  4. Trouvez votre patte, votre style à vous. C’est bien de piocher par-ci par-là des idées chez les copinautes, mais il faut réussir à trouver le petit truc en plus. Et puis, plus on pratique, plus on affine son style. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, comme on dit.
  5. AMUSEZ-VOUS.

Depuis quand utilisez-vous NetGalley ?

Si j’en crois mon profil, j’ai du commencer il y a presque un an, en 2016 quand j’ai commencé à devenir une accro à ma liseuse. Je me souviens, ma première expérience Netgalley, c’était La voix des vagues de Jackie Copleton, des éditions Les Escales. J’avais adoré ! (NDLR – la chronique est disponible à ce lien si vous souhaitez découvrir ce titre)

Quels sont les titres que vous aimez découvrir sur la plateforme ?

Des romans vers qui je ne me serais pas tournée naturellement. J’ai découvert par exemple la production des éditions Les Escales que j’aime beaucoup maintenant. Je regrette juste qu’il n’y ait pas plus de titres de fantasy/SF proposés, j’suis assez friande du genre.

Pour terminer un livre à nous conseiller pour la rentrée ?

Miss You de Kate Erbelen aux éditions NiL, qui est sorti cet été. Je viens de le terminer, c’est une petite merveille. Des personnages bien construits et attachants, une écriture qui maîtrise parfaitement deux narrations différentes, une histoire sur la vie et ses aléas… Bref, une belle surprise !

Merci d’avoir répondu à nos questions, n’hésitez pas à réagir à cet entretien dans la partie commentaires  ! 

Coup de projo sur nos lecteurs #29

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Cette semaine partez avec nous à la découverte du blog de Delphine, Mes évasions livresques.  Grande lectrice de policiers et thrillers mais également à l’affut des pépites de l’auto-édition ! Ne manquez pas sa page Facebook, qui regorge de jolies citations et photos littéraires.

Merci Delphine d’avoir répondu à nos questions  ! 

Pourquoi avoir eu envie de créer un blog littéraire ? 

Lisant énormément depuis des années, l’envie de répertorier mes diverses lectures et ce que j’en avais pensé s’est fait ressentir de plus en plus. J’ai finalement ouvert mon blog début avril, j’avais déjà une page Facebook. Fréquentant aussi des salons du livre, ça m’a permis d’y archiver les photos avec mes auteurs fétiches (NDLR – par ici pour Saint Maur en poche 2017) .

Faut-il un rituel pour rédiger ses chroniques littéraires ? 

J’ai besoin d’être seule et au calme alors c’est souvent le soir quand mes enfants sont couchés ou très tôt le matin. La cigarette et le carré de chocolat noir pas loin (oui, c’est mal ^^).

Comment pourrait-on définir un bon thriller ? 

La question est difficile, j’en ai lu tellement… Je cherche avant tout du rythme et de l’action. L’idéal étant surtout de ne pas deviner qui est le tueur de façon trop précoce. Je recherche tout bonnement à être surprise.

Pourquoi utiliser NetGalley lorsque l’on tient un blog littéraire ? 

Je suis toute nouvelle sur NetGalley, depuis mars 2017, il me semble. Une amie qui lisait mes retours lecture m’en a parlé car elle était inscrite et m’a dit que ce serait bien pour moi. A peine sur le site, j’ai découvert des maisons d’éditions que je ne connaissais même pas J’aime découvrir de nouveaux auteurs, il y a notamment de telles pépites dans l’auto-édition qui mériteraient des places de choix dans nos chères librairies...
L’auto-édition, j’ai découvert ça, il y a deux ans et depuis, j’en lis très régulièrement (environ 50 % de mes lectures). Beaucoup de gens ont encore trop de préjugés dessus, un auteur auto-édité n’est pas un auteur qui a été refoulé par tout le monde, c’est souvent par choix ou par manque de chance mais la plupart sont très talentueux .

Un coup de cœur à partager pour nos lectures du weekend ?

Mon gros coup de cœur de ces dernières années est Nous rêvions juste de liberté d’Henri Lœvenbruck, auteur que j’ai connu à travers ce livre, totalement à part dans sa bibliographie, en 2016. C’est un livre qui m’a encore plus fait apprécier la lecture, c’est une histoire qui m’a tellement chamboulée que je veux ressentir encore et encore ce choc, cette puissance que des mots m’ont fait ressentir… Merci encore Monsieur Lœvenbruck 🙂

En auto-édition, il y a une multitude de personnes qui m’ont touchées ces derniers temps, je citerai en vrac Sébastien Prudhomme-Asnar, Frédéric Livyns et son partenaire de crime J.B. Leblanc, Lucas Leverger, Michael Fenris, Azel Bury, Gina Dimitri, Angélina Delcroix, Frédéric Soulier, … je suis limitée dans le nombre de pages pour les coups de cœur?^^

Vous aussi, vous lisez des livres d’auteurs auto-édités ? N’hésitez pas à réagir aux réponses de Delphine  !


Coup de projo sur nos lecteurs #28

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  Cette semaine nous vous proposons de découvrir le blog de Marion, @la_dory.

Sur son blog, La Dory qui lit vous trouverez des chroniques littéraires, bien sûr, mais également des interviews d’auteurs, des lectures communes, des rendez-vous autour de la lecture…

On notera également sa jolie collection de badges NetGalley 😉  Profitez-en pour vérifier que vous les connaissez tous !

Merci Marion d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Pourquoi tenir un blog littéraire ?

Après avoir été pendant de nombreuses années rédactrice culturelle et notamment littéraire pour un site internet, il fallait que je puisse continuer à partager sur ma passion des livres. C’est ainsi que je me suis enfin décidée à créer mon propre blog littéraire et que LaDoryquilit est né afin que je puisse continuer à parler actualité littéraire, faire des chroniques et instaurer au fil du temps quelques petits rendez-vous autour des livres.

Avez-vous un rituel dans la rédaction de vos chroniques ?

J’ai pris l’habitude à chaque chronique de commencer par « définir » ma lecture en cinq mots, cinq mots qui se dégagent du livre ou de mon ressenti à la lecture. Après j’aime toujours avoir le livre sous la main pour le feuilleter de nouveau et surtout, j’ai la manie des post-it, je marque beaucoup mes livres en cours de lecture sur des citations, des passages clés ou des références. Pour la rédaction de mes chroniques, en général, je pars plutôt sur mon avis personnel, mon ressenti ou mes émotions à la lecture avant de revenir sur l’histoire en elle-même, et après j’assemble le tout comme un puzzle.

Avez-vous quelques conseils à donner à ceux qui se lancent dans la blogosphère ?

De surtout se faire plaisir avant tout ! Tenir un blog ça prend du temps, alors il faut vraiment faire ça parce qu’on en a envie et ne pas se mettre de contrainte. Ecrivez sur ce qui vous plait, sur votre ou vos passions, et au rythme que vous le souhaitez. Choisissez un nom de blog qui vous correspond, n’hésitez pas à être ogirinale ! Après pensez simplement à harmoniser les images et couleurs de votre blog car c’est cela qui va attirer l’oeil en premier. Et surtout soignez l’orthographe, c’est un point très important, surtout pour les blogs littéraires je trouve, et qui peut être totalement rédhibitoire.

Depuis quand utilisez-vous NetGalley ?

Depuis un peu moins d’un an. Je voyais ce nom, NetGalley, passer de plus en plus sur les réseaux sociaux et ma curiosité m’a poussé à vouloir en savoir plus et je me suis alors rapidement inscrite. NetGalley offre vraiment la possibilité de découvrir bon nombre de romans que je ne lirais pas forcément habituellement. Cela me permet de suivre au plus près les sorties littéraires, de découvrir de nouveaux auteurs et de tester de nouveaux genres. Je me limite assez dans la demande des livres, malgré les nombreuses tentations, j’aime essayer de toujours être à jour dans mes avis transmis et quand un livre me plait vraiment, je n’hésite pas ensuite à l’acheter dans sa version papier afin de l’avoir dans ma bibliothèque.

Un livre à nous conseiller pour l’été ?

Un seul ? Alors je vais vous conseiller « Tu as promis que tu vivrais pour moi » de Carène Ponte. Je ne sais que dire sur ce livre, tellement il a été un énorme coup de coeur. « Tu as promis que tu vivrais pour moi » est une histoire sur l’amitié, le deuil, la vie, des sujets délicats abordés avec une réelle douceur du début à la fin. C’est un livre qui touche le lecteur autant qu’il le fait sourire et rire car Carène Ponte livre de vraies émotions du début à la fin. C’est un livre qui fait du bien tout simplement.
Mais sinon… vous pouvez aussi lire les derniers romans d’Agnès Abécassis, Aurélie Valognes, Baptiste Beaulieu, Marie Vareille, Laure Manel ou encore Amélie Antoine (je sais on n’avait dit qu’un…).


Retrouvez sa dernière chronique en partenariat avec NetGalley

Rendez-vous à Central Park« Sarah Morgan réussit une fois de plus à offrir une romance… parfaite ! Parfaite est un bien grand mot, je sais, mais entre la psychologie de ses personnages qui ont chacun leur propre histoire, les sentiments qui naissent et se dévoilent avec pudeur et sincérité, l’atmosphère riche de New-York et Manhattan, l’amitié de ces trois filles qui est toujours aussi forte et puis une histoire d’amour comme on les aime tout est là ! »