Magie des bibliothèques en 10 citations

Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, « livre » ; thêkê, « dépôt ») est le lieu où est conservée et lue une collection organisée de livres. 

Nous croyons en la magie des bibliothèques qu’elles soient personnelles ou ouvertes au public. C’est pour cette raison que nous avons listé dix très belles citations qui leurs rendent hommage.

1- “Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut.”
Ciceron

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

2- “Le paradis, à n’en pas douter, n’est qu’une immense bibliothèque.
Gaston Bachelard

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

3- “Une bibliothèque, c’est un des plus beaux paysages du monde.”
Jacques Sternberg, Vivre en survivant

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

4 – “Une bibliothèque est une chambre d’amis.
Tahar Ben Jelloun, Eloge de l’amitié

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

5 – “Il faudrait pouvoir voyager avec sa bibliothèque comme un escargot avec sa coquille.”
Jean Chalon, Journal d’Espagne

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

6 – “Ne prêtez pas vos livres : personne ne les rend jamais. Les seuls livres que j’ai dans ma bibliothèque sont des livres qu’on m’a prêtés.” Anatole France

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

7 – “Contempler sa bibliothèque, c’est rêver qu’on ne saurait mourir avant d’avoir lu tous les livres qui la remplissent.” Jacques Attali, Lignes d’horizon

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

8- “La seule chose que vous ayez absolument besoin de savoir est l’emplacement d’une bibliothèque.” Albert Einstein

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

9 – « Ce qu’il y a de plus important dans les bibliothèques que n’importe quoi d’autre – plus que tout le reste – est le fait qu’elles existent. »   Archibald MacLeish

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

10 – « Rien n’est plus plaisant pour moi que d’explorer une bibliothèque » Walter Savage Landor

Capture d_écran 2018-10-08 à 15.25.56

Dans les coulisses de Nymphalis – (Re)découvrez l’oeuvre et le travail de Céline Musmeaux

Depuis le début du mois de septembre vous pouvez retrouver les derniers livres de Céline Musmeaux sur NetGalley, édités par Nymphalis.

Nous avons souhaité en savoir plus sur le travail de Céline, et sommes entrés dans les coulisses de Nymphalis : nous vous souhaitons une belle lecture !  


Rencontre avec Céline Musmeaux

Bonjour Céline, pouvez-vous commencer par m’en dire un peu plus sur vous ?

Je suis une artiste de 31 ans. Avant d’en venir à l’écriture, mon univers s’est composé de diverses passions. Je suis touche-à-tout. De l’illustration à la sculpture, j’ai exploré mes dons durant l’adolescence avant de choisir les mots comme exécutoires et moyens d’expression privilégiés pour mes émotions.

Après l’écriture de poèmes et de textes au lycée, j’ai mis mon talent au profit d’éditeurs de mangas pendant quelques années. Mais mon besoin de mettre en scène mes propres histoires s’est fait ressentir, je me suis donc lancée dans la voie de l’écrivain. « Ne m’oublie pas : l’histoire d’une promesse », mon premier roman est paru en 2013.

Depuis j’ai décidé de me spécialiser dans le Young Adult et le New Adult après une période Fantasy. Cette littérature me permet de mieux exprimer mon potentiel. Ainsi, je peux mettre des mots sur les maux de notre société. Mes thèmes touchent toutes les générations de lectrices. Je reçois régulièrement des messages d’adolescentes âgées de 13/14 ans, mais également de lectrices d’âge plus mûres touchées par les émotions que je transmets.

À travers mes mots, j’embarque tous les mois de nombreuses lectrices sensibles à ma manière de raconter des histoires. Je considère le New Adult comme la continuité du Young Adult. Mon style ne varie pas, il s’adapte simplement à des sujets et des situations plus en adéquation avec la période de transition à l’âge adulte. Ce n’est donc pas dans mes écrits que les lectrices trouveront ce qu’elles cherchent dans la New romance. Il en faut pour tous les goûts. Alors, j’ai développé mon propre univers !

D’où vient votre inspiration ? Comment maintenez-vous une telle cadence d’écriture ?

Je n’ai pas vraiment de source d’inspiration. Je choisis un thème principal à traiter avant de développer une histoire autour de ce dernier. Ainsi, je me laisse guider par les émotions que je souhaite mettre en scène dans cette histoire. J’utilise l’empathie ou plutôt l’instinct pour écrire.

Concernant ma cadence d’écriture, je la maintiens naturellement parce qu’écrire est devenu mon métier il y a quelques années. En plus de cela, j’ai toujours été une grande passionnée. Du coup, quand je suis lancée dans quelque chose, j’ai du mal à m’arrêter. Les idées, les mots, les lignes, les pages et les romans défilent sans que je m’en rende compte. C’est un réel plaisir d’écrire chaque jour. Je n’ai jamais vu cela comme une contrainte ou une cadence, c’est naturel pour moi. Si je n’écrivais pas, je m’ennuierais et je serais malheureuse !

Pouvez-vous me parler de votre dernier roman ?

Geek moi!

« Geek moi ! » est un parfait mélange de Young Adult et de New Adult. Ce roman raconte l’histoire de deux jeunes adultes tout juste sortis du lycée et devant faire leurs premiers pas dans un monde qu’ils ne maîtrisent pas. Coincés entre l’adolescence et leur majorité, ils devront se confronter aux épreuves pour avancer vers l’émancipation.

J’ai choisi deux personnages très différents en apparences, un geek qui est accès sur son propre univers et une jeune femme plutôt populaire. Ce n’était pas pour faire cliché, mais pour montrer que lorsqu’on se cherche, tout le monde peut manquer de confiance en soi.

J’espère ainsi qu’à travers cette histoire, les lectrices pourront autant rire qu’être émues par ces grands adolescents devenant des adultes sous leurs yeux.

(> Retrouvez « Geek moi! » sur NetGalley

Où peut-on vous retrouver sur Internet ?

Au fil des ans, j’ai développé ma communauté autour de plusieurs réseaux sociaux. Ainsi, je suis principalement présente sur Facebook et Instagram. J’ai également un site Internet et un groupe Facebook pour réunir les lectrices souhaitant être au cœur de mon univers.

Retrouvez l’univers de Céline Museaux sur son site Internet et sur les réseaux : 

instagram

Facebook

twitterlogo_1x

 


Nymphalis Logo.png

Entretien avec Sébastien Gracia, Nymphalis

 

Bonjour Sébastien, pouvez-vous revenir sur l’histoire de Nymphalis ? 

Pour comprendre l’histoire de Nymphalis, il faut remonter un peu à mon histoire personnelle. J’ai créé une des premières startups françaises au milieu des années 90 et ai été l’un des premiers à créer des sites dynamiques. Dans ce milieu de pionnier, seule la jonction du talent et de l’expérience faisait la réussite.

J’ai l’expérience de savoir réussir un projet, Céline Musmeaux a un talent brut. Dans l’enfance, je ne lisais que des « Tintin » , j’ai donc calqué Nymphalis sur la société Moulinsart qui est en charge des droits d’Hergé. C’est la raison pour laquelle Nymphalis n’a que Céline Musmeaux en auteur. C’est un nouveau modèle où l’écrivain perçoit des revenus à la hauteur de son talent. Elle reçoit donc des droits d’auteur chaque mois (Agessa) et détient 51 % du capital de Nymphalis. Je crois que notre modèle de Maison d’édition va faire beaucoup d’émules dans les années à venir.

Comment s’est passée la rencontre avec Céline Musmeaux ? 

Avec Céline Musmeaux, nous nous connaissons depuis 2008. Elle m’a présenté son univers fait de dessins, de peintures, de sculptures ainsi qu’un recueil de poésies qu’elle avait écrit adolescente.

Déjà à l’époque, j’avais décelé son immense talent pour toucher les personnes avec des mots. Mais une adolescence difficile ponctuée de drames et d’un deuil l’a éloigné de l’écriture. Elle a préféré d’autres formes d’art pendant des années. Elle renoue avec l’écriture en gagnant le concours des éditions Kana (éditeur de Mangas). Elle devient Kana testeuse et chronique leurs mangas avec un certain brio.

L’idée d’écrire sa propre histoire fait son chemin. C’est en 2013 qu’elle publie son premier roman « Ne m’oublie pas ». Après une période de romans fantastiques, elle montre enfin tout son potentiel dans des romans contemporains qui décortiquent les problèmes de notre société (harcèlement, la famille, maltraitance, pression parentale, violence, perte de confiance, réalisation de ses rêves, rivalité, maladie, emprise). J’ai toujours été à ses côtés pour structurer d’étape en étape le talent de Céline Musmeaux.

Comment travaillez-vous ensemble ? 

Je n’ai aucun droit de regard sur son travail d’écriture… Je me l’interdis. Qui peut prétendre pouvoir dire à un auteur, à un artiste – « fait ci ou ça » ? Le talent d’un artiste ne doit pas être altéré par des raisonnements marketing ou pour faire plaisir à l’un ou l’autre.
Qu’il ait du succès ou pas, il doit donner ce qu’il a à offrir au monde. Les auteurs doivent pouvoir s’exprimer librement.

J’ai dû répondre à la soif d’écriture de Céline Musmeaux en mettant en place des outils (nous avons développé notre propre logiciel de maison d’édition) afin que chaque étape soit performante pour ne pas perdre de temps. Céline a même demandé à ce que je lui crée un timer pour savoir où elle en est de son écriture.

Chaque fichier est présent dans le logiciel… C’est terminé les fichiers traînant partout dans le disque dur ou les fichiers Excel. Nous avons même le recensement de ses fautes d’orthographe pour que les correctrices puissent voir les fautes qu’elle fait habituellement.

Quand l’outil sera parfait et adapté à cette génération d’écrivains et de maison d’édition, j’essaierais peut-être de le distribuer moyennant un loyer mensuel. Il fonctionne sous Mac ainsi que sous Windows et quand je suis en déplacement, j’ai tout cela sur mon iPad ou mon mobile. On peut travailler en collaboration à distance par équipe… tout est géré !

Comment définiriez-vous le style de Céline ? 

Céline a un style incroyable. On a l’impression de vivre dans le personnage et non pas d’être témoin de la vie du personnage. Elle arrive à nous faire vivre des émotions très fortes puisqu’on a l’impression que cela nous arrive à nous.

Vous commencez à utiliser NetGalley, comment utilisez-vous les avis de lecteurs ? En quoi sont-ils important pour vous ? 

NetGalley va être très important pour ma stratégie. Le service va me permettre de gérer les relations blogueurs et les libraires efficacement. Bien que le bouche-à-oreille nous ait permis d’être en très forte progression, 2 millions de pages lues par mois sur Kindle et 2500 livres vendus en août 2018, nous n’avons pas de visibilité sur ces acteurs de la chaîne du livre. C’est ma prochaine priorité et NetGalley va m’aider à y parvenir.

Journée mondiale du blog 2018

Le 31 août est une belle journée pour la communauté NetGalley puisque nous célébrons, la journée mondiale du blog ! 

La communauté NetGalley est riche de libraires, bibliothécaires, journalistes, professeurs mais aussi de vous, chers blogueurs littéraires! A tous, nous souhaitons une très belle journée !


Ces derniers mois, nous avons pris le temps de vous proposer quelques conseils pour vous aider à utiliser au mieux NetGalley, pour vous lancer dans la blogosphère, échanger avec d’autres  blogueurs.

Si vous les aviez manqué, retrouvez quelques-uns de nos articles ci-dessous.

Nos conseils pour utiliser NetGalley au mieux et pour accéder à un maximum de services de presse

Nos conseils et idées (non exhaustifs) pour votre blog littéraire

 

 

Retour sur la première édition du challenge NetGalley !

Le 7 juin 2018, le premier challenge lecture organisé par NetGalley France prenait fin. Nous avons profité du début de la semaine pour respirer, évaluer vos participations et valider vos défis ! Nous vous proposons de revenir dans cet article sur le dernier mois de lecture, de partager quelques chiffres liés à vos participations et de montrer, à nouveau, l’engagement de la communauté NetGalley!


Merci à tous d’avoir parlé de vos lectures et de NetGalley auprès de vos communautés et de vos lecteurs pendant un mois ! Nous sommes heureux et fiers de vous compter parmi les membres de la communauté NetGalley.

Quelques chiffres – les résultats du 1er challenge :

Vous avez été 500 à participer à cette première édition du challenge et au total 2100 chroniques ont été envoyées aux éditeurs pendant cette période : c’est un beau record,  presque le double de ce qui est partagé en moyenne chaque mois !

Les éditeurs NetGalley avaient proposé, pour vous lancer dans ce challenge, une sélection de plus de 20 livres en accès immédiat pour tous les participants.

La romance d’Emilie Blaine, Ensemble maintenant pour toujours (découverte en avant-première exclusive pendant le challenge) et le premier tome de la série Le noir est ma couleur, Le Pari d’Olivier Gay ont reçu le plus d’avis de lecture pendant le challenge !

Bilan 1e challenge

Et les gagnants de cette première édition sont …

L’important était bien sûr avant tout de participer: tous les participants qui ont posté une chronique sur la période recevront un nouveau badge sur leur profil très vite. Les éditeurs verront ainsi, lors de votre prochaine sollicitation, que vous êtes actifs sur la plateforme et engagés auprès de la communauté.  

Nous aurions aimé pouvoir tous vous récompenser pour ce très beau record atteint ensemble – mais trois participants sont les gagnants officiels du Challenge NetGalley 2018: ils recevront des lots de livres proposés par nos éditeurs ! 

Laurence L., est notre grande gagnante, très grande lectrice, elle a posté plus de 40 chroniques sur la période du challenge, bravo à elle ! 

Tous les participants qui avaient relevé nos trois défis et partagé au moins une chronique sur la période ont ensuite participé à notre tirage au sort !

Et la chance s’est portée sur Anissa rédactrice du blog Utopie Des Mots et sur Awa qui tient le blog Les lectures de SinabaniawaFélicitations à toutes les deux !

Soirée de clôture en direct et en ligne à revivre 

« Partageons notre passion pour les livres » était le moto de notre premier challenge; c’était également le thème que nous avions choisi pour notre soirée de clôture diffusée en direct: un échange en compagnie de quatre lectrices membres de la communauté NetGalley. Ne manquez pas de revoir l’enregistrement si vous avez manqué l’événement ! 

Capture d_écran 2018-06-07 à 14.14.01


Vos partages sur les réseaux sociaux

Autour du hashtag #ChallengeNetGalleyFR vous avez partagé vos chroniques, relevé nos défis et établi de jolis bilans de votre mois de lecture ! Nous avons suivi ces messages avec enthousiasme et nous vous proposons de découvrir certaines contributions:

Vos conseils dans le cadre du défi 3

Capture d’écran 2018-06-12 à 16.56.14.png

Vos bilans !

 

Merci encore pour votre enthousiasme pendant le challenge ! Nous avons déjà hâte de penser et préparer le prochain rendez-vous et vous ?

Regarder le replay de la soirée de clôture du premier Challenge NetGalley !

La grande question à laquelle je souhaitais que nous réfléchissions lors de la conférence en direct organisé par NetGalley le 6 juin était la suivante : « Comment parler et porter nos lectures en ligne et sur les réseaux ?« 

J’ai proposé à quatre lectrices, membres de la communauté NetGalley, aux parcours différents au sein de la blogosphère et aux affinités différentes avec les réseaux sociaux et les plateformes communautaires de m’accompagner pour échanger et apporter une réponse à cette question.

Pendant une heure (et dans la bonne humeur) nous avons tenté de proposer quelques conseils et orientations pour que chacun puisse trouver sa place et le ton qui lui ressemble pour porter ses lectures et aller à la rencontre d’autres lecteurs. Merci à vous qui avez suivi ces échanges et merci pour vos retours sur les réseaux !

Le lien pour revoir nos échanges est disponible ici. La vidéo est aussi disponible sur notre chaîne Youtube !

Capture d_écran 2018-06-07 à 14.15.26

Pour vous y retrouver dans nos discussions :

Après une rapide introduction et un retour sur la première édition du Challenge, nous avons commencé notre discussion et abordé différents thèmes :

  • Comment trouver la ou les bonnes plateformes pour aller à la rencontre de ses lecteurs ? (8:00)
  • Doit-on parler de toutes ses lectures ? (18:00)
  • Un rapide aperçu des contraintes qui peuvent apparaître dans son travail de recommandation et nos conseils pour garder sa liberté de lecteur avant tout (25:00)
  • L’importance d’aller à la rencontre des maisons d’édition et des auteurs sur les réseaux (31:00)
  • Nous nous sommes quittés avec quelques conseils lecture :

Je vous laisser profiter de nos échanges, n’hésitez pas à partager vos réactions dans la partie « commentaire ».

Merci pour votre enthousiasme durant le Challenge NetGalley et merci encore à Virginie, Claudia, Hélène et Johanna pour leur participation pendant cette soirée !

Astrid, Community Manager, NetGalley France

Coup de projo sur nos lecteurs #41 – Hélène, Le blog de Ptit elfe

Ils partagent leur passion pour les livres, parlent de leurs lectures sur leur blog, leurs réseaux, travaillent pour une maison d’édition et ils interviendront lors de la soirée de clôture du challenge NetGalley France : il est grand temps de vous présenter les intervenants de notre conférence retransmise en ligne et en direct le 6 juin à 20H !


Nous vous proposons de découvrir aujourd’hui le travail de Hélène rédactrice sur  Le blog : Les lectures de Ptit elfe

Qu’est ce qui vous a poussée à vous lancer dans la blogosphère ?

Bonjour, j’ai découvert la blogosphère littéraire notamment grâce au forum livraddict. En 2011, j’ai eu envie de me lancer dans un blog à titre très personnel : ne pas oublier les livres que j’avais lus ! Mais aussi pour développer certaines compétences comme synthétiser un avis et aiguiser mon esprit critique. Petit à petit, j’ai trouvé amusant d’écrire mes avis et j’ai très vite cherché comment donner envie à d’autres personnes de lire ces ouvrages. J’ai donc rapidement posté mes chroniques sur le forum livraddict et cela m’a permis de découvrir une chouette communauté qui aime les littératures de l’imaginaire.

Fin 2011 sont apparus en France les premiers booktubeurs. J’ai eu alors très très envie de découvrir ce nouveau média pour partager également mes lectures, notamment avec le rdv hebdomadaire ‘C’est lundi que lisez-vous”, et j’ai lancé ma chaîne booktube en janvier 2012.

Que préférez-vous dans cette activité ?

J’aime partager avec d’autres lecteurs. Ce n’est pas facile, surtout au début lorsque peu de gens autour de soi lisent, de trouver d’autres personnes avec qui parler de cela. J’adore toujours autant aller lire les autres blogs, cela me donne des idées lectures et j’ai quelques blogs de référence. Par exemple, si j’ai une hésitation pour un roman SFFF, je sais immédiatement vers quels bloggeurs me tourner 🙂

Pour Booktube, cela m’a permis de rencontrer beaucoup de monde, notamment avec les salons littéraires où j’adore me rendre, pour rencontrer auteurs et lecteurs.

Vous touchez à presque tous les réseaux, comment vous organisez vous ?

Je ne crois pas m’organiser sincèrement! En général, j’essaie dans la mesure du possible de chroniquer mes avis le lendemain de ma lecture, mais ça m’arrive d’être rattrapée par le quotidien et d’écrire quelques semaines après. Pour les différents réseaux sociaux, je navigue selon mes envies. J’utilise de moins en moins facebook mais j’adore Instagram et Twitter pour parler de mes lectures.

Quels sont vos genres littéraires préférés ?

Comme je le disais plus haut, j’adore les littératures de l’imaginaire, principalement la fantasy. Je suis admirative des univers créés par les auteurs. Je suis fan de Robin Hobb et de Brandon Sanderson (même si j’ai encore plein de livres d’eux à lire, je prends le temps pour les découvrir intégralement) et en auteurs francophones, j’adore Gabriel Katz, Rod Marty, Aurélie Wellenstein (auteurs publiés chez Scrinéo)

Je lis aussi pas mal de romance, j’aime spécialement la New Adult, mais je reconnais que je suis très difficile dans ce genre !

 En quelques mots

  • Un livre que vous n’oublierez jamais ?

Les hauts de Hurlevent,d’Emily Brontë. C’est le livre qui m’a fait prendre conscience que la lecture nous apporte énormément d’émotions.

  •  Décrivez votre activité de blogueuse en trois mots ?

Lire, partager, rencontrer.

  •  Parlez-vous plutôt de vos lectures en ligne ou hors ligne ?

Je dirai les 2.  Au début, c’était principalement en ligne. Mais petit à petit, j’ai rencontré des personnes formidables qui sont devenues des amies proches, avec qui je parle tous les jours de lecture et d’autres thématiques plus personnelles. Je parle aussi de certaines de mes lectures ou recommandations avec mes parents. Ma mère adore la romance historique, et mon père les romans policiers. Pour autant, je continue de parler sur les différents réseaux sociaux auprès de ma communauté.

  •  Un événement littéraire que vous aimez particulièrement ?

Les Imaginales sans hésitation. Ce  salon dédié aux lectures de l’Imaginaire se déroule à Epinal chaque année à la fin du mois de mai. J’y étais donc il y a quelques jours. C’est un festival fantastique, chaleureux, familial. J’adore l’ambiance, les auteurs ont le temps de discuter avec les lecteurs, on retrouve de nombreux bloggeurs et booktubeurs, il ya  de superbes conférences (elles sont toutes enregistrées et rediffusées en podcast sur le site d’ActuSF). Cela se déroule dans un très joli parc en bord de Moselle, et à l’extérieur, on découvre un petit marché médiéval, une bulle du jeu, mais aussi des combats d’escrime, des matchs de quidditch, …et si on s’aventure plus loin, les sites touristiques accueillent des expositions temporaires.

Retrouvez Le blog de Ptit elfe sur les réseaux: 

 

instagram

 

Facebook

twitterlogo_1x

Logo Youtube

 


 

Inscrivez-vous à notre conférence pour venir écouter Hélène parler de son activité le 6 juin à 20H lors de la conférence de clôture du #ChallengeNetGalleyFR. Il vous suffit d’une tablette, d’un ordinateur ou d’un téléphone pour vous joindre à nous !

Toutes les informations: https://www.facebook.com/events/178976452924409/