Quelques idées de lecture pour votre weekend de Pâques

Nous avons demandé des conseils lecture aux éditeurs du catalogue NetGalley France pour le weekend de Pâques : peut-être trouverez-vous une lecture pour vous accompagner dans cette sélection ?

Littérature générale

En plein dilemme amoureux, Julie se plonge dans ses romans anglais préférés, en quête de réponses. Ces lectures parviendront-elles à l’éclairer sur l’impossible équation de la raison et des sentiments ?


Amitié, jalousie, lutte des classes, émancipation féminine, drame amoureux… À l’aube du XXe siècle, au cœur d’une Irlande en ébullition, une saga inoubliable dans la droite ligne de Downton Abbey.


Des années 1930 à nos jours, ce roman explore les liens familiaux, les rivalités et la force d’un amour qui dure.


 » Je m’appelle Adolphe Goldstein. Je ne suis pas un simple croque-mort. Je propose à mes clients de choisir le moment et la façon dont ils quitteront ce monde. Une personne décède toutes les cinquante-quatre secondes en France. Mon commerce a de l’avenir « . Jubilatoire !


Heloïse, trentenaire toulousaine et célibataire libérée, cumule joyeusement les Mojitos et les amants quinquas. Alors qu’elle pratique son footing quotidien, elle découvre un corps flottant dans la Garonne. (…)


« Mon vrai nom, personne ne s’en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît »


Dans ce troisième roman, Christelle Angano aborde un sujet difficile avec pudeur et délicatesse. Un hommage aux femmes, à celles et ceux qui se battent et qui résistent.


Bernard Thomasson s’empare du temps, pourtant insaisissable, et le conjugue dans des récits de vie troublants et touchants. Entre le temps absolu régi par les lois physiques et celui que nous ressentons, parfois trop court ou parfois très ennuyant, il crée ce qu’Étienne Klein appelle dans sa préface un « tiers-temps » où la fiction entraîne le lecteur à la recherche de son propre temps.

Pour de plus jeunes lecteurs (ou pas)

Elle avait prévu la soirée parfaite, un Nouvel An à se perdre et à danser toute la nuit. Pourtant après une dispute avec sa mère, l’envie s’évapore, et elle renonce à cette nuit de folie. Et si le destin profitait de l’occasion pour venir frapper à sa porte ?


Tout oppose Marie-Douce et Laura. L’une est effacée, l’autre, populaire. Marie-Douce rêve de ressembler à Laura et d’en devenir l’amie; Laura, pour sa part, n’a pas du tout envie de lui adresser la parole. Pourtant, le destin les rassemble malgré elles lorsque la mère de Laura et le père de Marie-Douce décident d’unir leur vie. 


Un livre riche et une intrigue au rythme effréné pour un voyage littéraire où Nadir Al Harim ne laisse aucune minute de répit au lecteur. À travers ce roman de fantasy, l’auteur nous offre des scènes de combat magistrales et une aventure incroyable portées par un message universel de liberté et de respect de l’autre.

Romance

De turbulences stellaires en chaos tout à fait terrestres, les quiproquos vont s’enchaîner, au fil de scènes savoureuses. Peut-on se jouer du destin ? Rien n’est moins sûr ! Accro aux prévisions astrales ou totalement sceptique, vous serez envoûté par ce roman !


Est-il possible de trouver une raison de nous accrocher, alors que la vie ne cesse de nous tirer vers le bas ? Ou peut-être qu’il n’existe qu’une seule direction envisageable lorsque deux êtres ayant touché le fond tombent amoureux — remonter à la surface.


Partie pour trouver un sens à sa vie, Moira était loin de s’imaginer à quel point cette expérience allait bouleverser son existence. 

Policier & Thriller

« Un polar intelligent, on y découvre des milieux peu habituels, comme la plongée sur plateforme pétrolière, ou le microcosme des bureaux de La Défense.  On s’ attache à Gignac, gros ours au cœur tendre. Un premier roman, une belle réussite ! »


Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d’hésitation. Efficace. Calme. Andy vient de comprendre que sa mère n’est peut-être pas celle qu’elle prétend.
Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.
  

Petit dictionnaire de la blogosphère littéraire

« Après le book haul de cette Booktubeuse ma wish-list s’est beaucoup allongée. « 

« As-tu partagé ta chronique sur NetGalley pour ton dernier SP? »

« J’ai profité de ce challenge pour réduire un petit peu ma PAL. »


Avez-vous tout compris ? 🤨

Si c’est le cas, félicitations ! Sinon, ne vous inquiétez pas : il n’est pas toujours facile à ses débuts dans la blogosphère de connaître et comprendre les nombreuses abréviations et termes qui circulent sur les blogs littéraires.

Si vous souhaitez développer votre activité au sein des communautés du livre sur Youtube ou Instagram (Booktube, Bookstagram) vous allez également rencontrer ces mots, c’est pourquoi nous vous proposons une revue de ces termes et de leurs définitions.


Note : nous ne sommes certainement pas exhaustifs : connaissez-vous d’autres mots que vous rencontrez régulièrement sur les blogs, la scène littéraire ? Nous attendons vos ajouts en commentaires !


Bilan livresque

Il s’agit du bilan, la plupart du temps mensuel, en vidéo ou dans un article récapitulatif, de l’ensemble des lectures réalisées pendant le mois, mais aussi parfois d’un point sur ses dernières découvertes littéraires.

De nombreux bilans livresques sont à retrouver sur Youtube !

Blog roll

La Blog roll, souvent présente sur le coté d’une page de blog est la liste de l’ensemble des blogs et sites recommandés par le blogueur : amis, contacts ou pages qu’il aime simplement suivre.


Book-haul

Le book-haul c’est la présentation, de son butin livresque : des livres achetés sur un salon, un festival, en librairie ou qui ont été offerts au blogueurs ces derniers jours.

Le book-haul se rapproche des expressions « IMM » pour « In My Mailbox » ou « dans ma BAL » pour « dans ma Boîte aux lettres » – des articles où le blogueur présentera aussi les derniers livres qu’il a reçu.


Challenge lecture

Le challenge lecture c’est un défi, un objectif que va se fixer le blogueur, le booktuber pour une période donnée. Il existe des challenges de toutes sortes: marathons lecture, lectures à thème…

Challenge assez connu, le week-end à 1000 est un challenge durant lequel l’idée est d’essayer de dépasser la lecture de 1000 pages en un week-end !


Chronique / Critique

Chronique: c’est ainsi qu’une grande partie des blogueurs littéraires définissent leurs avis de lecture. La chronique est un article, sur un blog, un site communautaire qui fait la critique d’un livre. Le blogueur présente le texte, donne son avis et en recommande (ou non mais avec des explications) la lecture.


Lecture commune

La lecture commune c’est une lecture partagée par deux ou plusieurs personnes, qui vont échanger et comparer leur avis à la fin du livre. C’est une manière de partager autrement.


PAL

PAL abréviation de « pile à lire » – c’est la liste de tous les livres que le blogueur possède dans sa bibliothèque ou sa liseuse mais qu’il n’a pas encore lu. En anglais on utilise l’abréviation TBR pour « To be read ».

A noter : on peut aussi parler de PALM pour « pile à lire mensuelle ».


Service presse (SP)

Le service de presse (SP en abrégé) : c’est l’exemplaire d’un livre qui est envoyé par l’éditeur (ou l’auteur), souvent avant parution, aux libraires, journalistes ou encore aux blogueurs. L’objectif est de faire découvrir le livre et de recevoir un retour, une chronique très importants pour orienter la communication et faire parler du livre en ligne ou en librairie.

☝🏻 Le saviez-vous ? Dans les pays anglophones, on parle d’ARC (Advanced Reader Copy) ou de « Galley Proof ». C’est de cette expression que nous tenons notre nom : NetGalley est une plateforme qui permet d’accéder en ligne (Net-) à des services de presse numériques (-Galley). 😄


Shelfie

Le Shelfie est une expression tirée de la combinaison des mots anglais « shelf » et « selfie », terme que l’on utilise pour présenter des photos de sa bibliothèque, ce format est beaucoup utilisé sur Instagram.

Bibliothèques colorées et bien rangées sur Instagram vive le #Shelfie

Swap

Il s’agit d’un échange de colis (souvent d’un livre) entre blogueurs.

Wish List

La wish-list c’est l’ensemble des livres qui tentent le blogueur, qu’il aimerait lire mais qu’il ne possède pas (encore…).

Vos couvertures préférées au mois d’Avril

Nous aimons parcourir le catalogue NetGalley France et découvrir les couvertures que vous avez le plus aimées ces dernières semaines. A nouveau en Avril, la sélection est colorée et variée : merci de nous avoir fait nous arrêter un peu plus longuement sur ces livres du catalogue !


Découvrez les couvertures qui ont reçu le plus de votes positifs ces dernières semaines :
The Wicked Deep, Shea Ernshaw

Bienvenue au Mordret’s Pub Cloé Duc, Tatiana Duc


Le rêve de l’okapi, Mariana Leky
Alice, Heidi Perks

Ce mois-ci l’équipe NetGalley a également choisi 4 couvertures qu’elle souhaite partager avec vous :

Avez-vous aussi des couvertures « coup de coeur » à partager ? Continuez à nous le dire en cliquant sur le pouce sous la couverture du catalogue!

Coup de projo sur nos lecteurs #52 – Alexandra, rédactrice sur le blog « livresforfun »

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours… 

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de partager avec vous notre entretien avec Alexandra, blogueuse littéraire depuis 2012 sur livresforfun.overblog.com. Elle partage son parcours, explique ce qui l’a poussée à se lancer dans la blogosphère et nous donne quelques conseils pour une utilisation raisonnéee de NetGalley. Merci à elle!

Pour commencer, comment définiriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ? 

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée par «l’objet livre». Ma mère amatrice de lecture avait une jolie bibliothèque et j’avais hâte de m’y plonger. J’ai appris à lire dès que possible et vite.

En cours préparatoire, je lisais des livres en cachette sous mon bureau dès le mois de décembre, ce qui amusait beaucoup mon institutrice de l’époque.

J’ai enchaîné les classiques de la littérature jeunesse, Bibliothèque rose et verte… . Mais très vite j’en ai voulu plus, j’ai pioché dans tous les styles et ai trouvé mes préférences. Pendant mon adolescence je suis passée de Tolkien à Zola et Balzac avec beaucoup de curiosité. Aujourd’hui, je suis une grande adepte de tous les genres du polar ainsi que de la fantasy.

Même si le livre garde une place prépondérante, j’ai adopté, depuis 5 ans désormais, la lecture numérique, pour des raisons pratiques. A raison d’une bonne centaine de romans par an, les étagères débordent vite.

La lecture est pour moi, un « tout », elle m’apporte évasion, découvertes, ouverture au monde, détente et voyage. C’est véritablement mon passe-temps préféré et pas un jour ne passe sans quelques pages ou quelques chapitres. Je vis véritablement et intensément chaque histoire, chaque mot… il serait impossible pour moi d’arrêter .

Pouvez-vous revenir sur l’histoire de votre blog : qu’est ce qui vous a poussée à prendre le temps d’écrire après vos lectures ? 

Je suis amatrice de salons littéraires, et dans ma région natale je peux en trouver plusieurs chaque année. A l’occasion d’un de ces salons,  «la comédie du Livre» de Montpellier, j’ai échangé avec d’autres lecteurs, amateurs comme moi. Après les avoir conseillés sur quelques titres coup de cœur, l’une d’entre elles m’a demandé pourquoi je ne partageais pas mes avis sur un blog. J’y avais d’ores et déjà pensé, mais cette rencontre a servi de déclic.

En Juillet 2012, est né livresforfun.overblog.com. Il a fallu deux ans d’hésitations et d’essais pour que le blog prenne son envol. Des maisons d’éditions m’ont proposés des partenariats et tout s’est vite enchaîné : réseaux sociaux , NetGalley …

Aujourd’hui le blog reçoit entre 1000 et 2000 visites par mois, et cela reste régulier. Je poste une dizaine de chroniques par mois depuis trois ans, même si parfois ma vie personnelle et ma vie professionnelle ne me permette pas de lire autant que je le souhaiterais.

Que préférez-vous dans cette activité ?

L’interaction avec tous ces passionnés de lecture et les échanges qui s’ensuivent m’encouragent à continuer, et à alimenter mon blog, coûte que coute.

D’ailleurs parmi mes abonnés figurent certains de mes collègues avec qui je prends grand plaisir à échanger jours après jours.

Rien de tel que rentrer après une longue journée, et trouver un commentaire sympathique, une question sur un roman, ou une discussion animée. La création d’une page Facebook, liée à mon blog a véritablement permis de faciliter ces échanges.

Au final je rends la pareille à tous ceux qui m’ont donnée envie de découvrir de nouveaux romans par un commentaire, ou une petite description, que ce soit sur un site communautaire ou sur un site marchand.

Comment vous organisez-vous pour tenir votre blog à jour ?

J’essaye le plus possible de rédiger ma chronique le jour suivant la fin d’un livre. Ce délai me permet d’éviter toute réaction à chaud et de bien penser à la lecture que je quitte. Je fais ainsi bien la part des choses, le point sur les personnages et sur l’histoire. Cela me permet de rester objective.

Peut-être avez-vous un conseil, une astuce pour utiliser au mieux NetGalley ? 

Ne pas se montrer trop gourmand au début, et bien penser aux chroniques à écrire. La première fois, face à toutes ses possibilités offertes, on a l’impression de tout vouloir lire. Mais il vaut mieux privilégier la qualité de la lecture que la quantité. Et puis surtout se montrer honnête en toutes occasions, dans les coups de cœur comme dans les déceptions. Les personnes qui lisent nos avis veulent avant tout connaître nos sentiments, nos sensations, nos perceptions, donc il ne faut pas hésiter à se livrer.

Pour terminer, avez-vous un/des coup(s) de coeur découvert(s) récemment sur NetGalley à partager ? 

Mon dernier coup de cœur récent (car il y en a eu un grand nombre) est «Bad Man» de Dathan Auerbach . Ce roman est tout simplement génial et devrait rencontrer un très grand succès en librairie. Tout est dans l’ambiance , et le suspense allié à une psychologie fine des personnages en font un incontournable du moment.

Il a presque réussi à détrôner le génial « Erectus » de Xavier Müller qui a marqué nombre de mes abonnés.

Pour découvrir la chronique d’Alexandra

Pour découvrir la chronique d’Alexandra

Un dernier mot : 

Je tiens véritablement à remercier NetGalley , qui m’a permis de découvrir des auteurs incroyables vers lesquels je ne serais pas forcément aller . Des auteurs de toutes nationalités et qui écrivent dans tous les genres. L’adepte de polars que je suis, s’est ouverte à la littérature générale avec un plaisir non dissimulé.

Que lira-t-on au mois d’avril?

Le printemps s’installe doucement…

Nous vous proposons de découvrir en avant-première quelques livres à paraître au mois d’avril et disponibles sur votre catalogue NetGalley France !

Voici dix livres que vous avez accueillis avec enthousiasme sur NetGalley :

Récit d’un temps révolu autant que de l’adolescence, L’Odeur de la colle en pot peint avec légèreté et mélancolie le moment de bascule entre l’enfance et l’âge adulte, une période bouleversante et intemporelle.


Avec humanité et un grand sens du romanesque, Christiana Moreau compose une histoire vibrante, véritable ode à l’amitié et au courage.


Ce sont des hommes de tous âges, saisis chacun à un instant de bascule. (…) Des losers magnifiques, des romantiques déraisonnables.

Dans Boys, Pierre Théobald dresse un portrait sensible de la condition masculine aujourd’hui.


La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… jusqu’à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes…


Scott Carey, citoyen sans histoire de la petite ville de Castle Rock, a un petit problème…

Un roman joyeux, exaltant et teinté de tristesse.


Avoir l’ambition de se saisir de la langue française est une démarche exigeante, mais c’est une exigence joyeuse. Alors n’ayons pas peur de le proclamer : le français est à nous !


Il n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.


Bienvenue à Greenwich, Connecticut, où les pelouses et les femmes sont parfaitement entretenues, les mecs et les sodas forts, et où tout le monde a quelque chose à dire sur le nouveau voisin d’à côté. 

Pour les lecteurs plus jeunes

Cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.


Des monstres menacent la ville ? Une solution : l’Agence Pendergast !

Revivez avec nous la 39e édition de Livre Paris

Vous n’aurez pas pu le manquer : du 15 au 18 mars se tenait le salon Livre Paris, Porte de Versailles. L’occasion pour notre équipe de déambuler dans les allées à la rencontre des éditeurs qui nous font confiance sur NetGalley, des auteurs présents, de suivre certaines conférences et de croiser les lecteurs de la communauté !

Un événement riche et festif

Livre Paris est un événement unique en France pour sa richesse et la diversité de sa programmation : cette année, l’organisation du salon revendiquait la présence de 1200 exposants originaires de 45 pays. 800 événements et conférences étaient organisés pendant ces 4 jours festifs, abordant de très nombreux thèmes. 3000 auteurs ont participés à des rencontres avec leurs lecteurs et à des séances de dédicace.

Livre Paris 2019 – Célébration de la diversité de la littérature europénne. 

Cette année, Livre Paris avait décidé de mettre à l’honneur non pas juste un pays mais tout un continent : l’Europe. 

L’espace librairie a permis au public de découvrir la diversité de la scène littéraire européenne.

Célébrer la richesse et la diversité de l’héritage littéraire européen : une manière de mettre en avant le rôle des écrivains et des penseurs dans la construction de l’Europe et d’orienter le public dans sa découverte des auteurs du continent. 

Sur la scène Europe, les participants ont pu partager leurs points de vue sur l’identité culturelle européenne – à deux mois des élections européennes – et ont discuté de sujets importants pour le monde de l’édition comme la directive sur le droit d’auteur, en cours de négociation au niveau européen et qui suscite de nombreux débats. 

Un moment important pour les professionnels

Livre Paris, c’est aussi un événement important pour les professionnels du livre : la matinée du lundi leurs était réservée et de nombreuses conférences permettaient d’échanger sur les nouvelles tendances et les défis que doit relever le secteur.

Nous avons noté, entre autres, l’importance pour les éditeurs de séduire et de comprendre les jeunes lecteurs en animant de manière innovante les communautés de lecteurs, dont l’attention est très sollicitée.

Parmi les autres tendances, nous avons relevé la présence du livre audio – en 2018 deux fois plus de français qu’en 2017, ont écouté un livre audio (16% de la population) – le segment est en croissance et les différents acteurs étaient présents sur le salon, bien décidés à développer et démocratiser les usages.

Des écrivains et des comédiens étaient invités pour des séances de lecture et d’enregistrements et le Prix du livre audio France Culture/ Lire dans le noir 2019, a été remis sur le salon.

On a entendu parler de NetGalley !

Un petit mot ici pour remercier Agathe Ruga et Carène Ponte invitées le vendredi sur le stand Lire / Librinova pour un café littéraire intitulé « Les nouveaux modes de promotion du livre« . Les deux auteures ont partagé leur expérience sur NetGalley en réponse à une question du public et souligné l’importance pour un auteur d’avoir des retours (chroniques, avis, retours terrains) assez tôt au moment de la parution de leur livre.

Vous pouvez revivre ce café littéraire sur la page Facebook du magazine Lire.


Le vendredi également, sur la scène Coulisses de l’édition, dans une conférence intitulée : « Les réseaux sociaux et les mutations numériques du livre » Glenn Tavennec et Stéphanie Vecchione sont revenus sur l’intérêt des outils proposés par NetGalley pour assurer le succès d’un livre dès sa sortie en libraire. Ils ont souligné combien la recommandation des lecteurs est maintenant primordiale pour une visibilité en ligne.

Nous espérons que ce retour sur notre Salon du Livre vous a plu !

N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous si vous étiez également présents Porte de Versailles.