Dans les coulisses de Nymphalis – (Re)découvrez l’oeuvre et le travail de Céline Musmeaux

Depuis le début du mois de septembre vous pouvez retrouver les derniers livres de Céline Musmeaux sur NetGalley, édités par Nymphalis.

Nous avons souhaité en savoir plus sur le travail de Céline, et sommes entrés dans les coulisses de Nymphalis : nous vous souhaitons une belle lecture !  


Rencontre avec Céline Musmeaux

Bonjour Céline, pouvez-vous commencer par m’en dire un peu plus sur vous ?

Je suis une artiste de 31 ans. Avant d’en venir à l’écriture, mon univers s’est composé de diverses passions. Je suis touche-à-tout. De l’illustration à la sculpture, j’ai exploré mes dons durant l’adolescence avant de choisir les mots comme exécutoires et moyens d’expression privilégiés pour mes émotions.

Après l’écriture de poèmes et de textes au lycée, j’ai mis mon talent au profit d’éditeurs de mangas pendant quelques années. Mais mon besoin de mettre en scène mes propres histoires s’est fait ressentir, je me suis donc lancée dans la voie de l’écrivain. « Ne m’oublie pas : l’histoire d’une promesse », mon premier roman est paru en 2013.

Depuis j’ai décidé de me spécialiser dans le Young Adult et le New Adult après une période Fantasy. Cette littérature me permet de mieux exprimer mon potentiel. Ainsi, je peux mettre des mots sur les maux de notre société. Mes thèmes touchent toutes les générations de lectrices. Je reçois régulièrement des messages d’adolescentes âgées de 13/14 ans, mais également de lectrices d’âge plus mûres touchées par les émotions que je transmets.

À travers mes mots, j’embarque tous les mois de nombreuses lectrices sensibles à ma manière de raconter des histoires. Je considère le New Adult comme la continuité du Young Adult. Mon style ne varie pas, il s’adapte simplement à des sujets et des situations plus en adéquation avec la période de transition à l’âge adulte. Ce n’est donc pas dans mes écrits que les lectrices trouveront ce qu’elles cherchent dans la New romance. Il en faut pour tous les goûts. Alors, j’ai développé mon propre univers !

D’où vient votre inspiration ? Comment maintenez-vous une telle cadence d’écriture ?

Je n’ai pas vraiment de source d’inspiration. Je choisis un thème principal à traiter avant de développer une histoire autour de ce dernier. Ainsi, je me laisse guider par les émotions que je souhaite mettre en scène dans cette histoire. J’utilise l’empathie ou plutôt l’instinct pour écrire.

Concernant ma cadence d’écriture, je la maintiens naturellement parce qu’écrire est devenu mon métier il y a quelques années. En plus de cela, j’ai toujours été une grande passionnée. Du coup, quand je suis lancée dans quelque chose, j’ai du mal à m’arrêter. Les idées, les mots, les lignes, les pages et les romans défilent sans que je m’en rende compte. C’est un réel plaisir d’écrire chaque jour. Je n’ai jamais vu cela comme une contrainte ou une cadence, c’est naturel pour moi. Si je n’écrivais pas, je m’ennuierais et je serais malheureuse !

Pouvez-vous me parler de votre dernier roman ?

Geek moi!

« Geek moi ! » est un parfait mélange de Young Adult et de New Adult. Ce roman raconte l’histoire de deux jeunes adultes tout juste sortis du lycée et devant faire leurs premiers pas dans un monde qu’ils ne maîtrisent pas. Coincés entre l’adolescence et leur majorité, ils devront se confronter aux épreuves pour avancer vers l’émancipation.

J’ai choisi deux personnages très différents en apparences, un geek qui est accès sur son propre univers et une jeune femme plutôt populaire. Ce n’était pas pour faire cliché, mais pour montrer que lorsqu’on se cherche, tout le monde peut manquer de confiance en soi.

J’espère ainsi qu’à travers cette histoire, les lectrices pourront autant rire qu’être émues par ces grands adolescents devenant des adultes sous leurs yeux.

(> Retrouvez « Geek moi! » sur NetGalley

Où peut-on vous retrouver sur Internet ?

Au fil des ans, j’ai développé ma communauté autour de plusieurs réseaux sociaux. Ainsi, je suis principalement présente sur Facebook et Instagram. J’ai également un site Internet et un groupe Facebook pour réunir les lectrices souhaitant être au cœur de mon univers.

Retrouvez l’univers de Céline Museaux sur son site Internet et sur les réseaux : 

instagram

Facebook

twitterlogo_1x

 


Nymphalis Logo.png

Entretien avec Sébastien Gracia, Nymphalis

 

Bonjour Sébastien, pouvez-vous revenir sur l’histoire de Nymphalis ? 

Pour comprendre l’histoire de Nymphalis, il faut remonter un peu à mon histoire personnelle. J’ai créé une des premières startups françaises au milieu des années 90 et ai été l’un des premiers à créer des sites dynamiques. Dans ce milieu de pionnier, seule la jonction du talent et de l’expérience faisait la réussite.

J’ai l’expérience de savoir réussir un projet, Céline Musmeaux a un talent brut. Dans l’enfance, je ne lisais que des « Tintin » , j’ai donc calqué Nymphalis sur la société Moulinsart qui est en charge des droits d’Hergé. C’est la raison pour laquelle Nymphalis n’a que Céline Musmeaux en auteur. C’est un nouveau modèle où l’écrivain perçoit des revenus à la hauteur de son talent. Elle reçoit donc des droits d’auteur chaque mois (Agessa) et détient 51 % du capital de Nymphalis. Je crois que notre modèle de Maison d’édition va faire beaucoup d’émules dans les années à venir.

Comment s’est passée la rencontre avec Céline Musmeaux ? 

Avec Céline Musmeaux, nous nous connaissons depuis 2008. Elle m’a présenté son univers fait de dessins, de peintures, de sculptures ainsi qu’un recueil de poésies qu’elle avait écrit adolescente.

Déjà à l’époque, j’avais décelé son immense talent pour toucher les personnes avec des mots. Mais une adolescence difficile ponctuée de drames et d’un deuil l’a éloigné de l’écriture. Elle a préféré d’autres formes d’art pendant des années. Elle renoue avec l’écriture en gagnant le concours des éditions Kana (éditeur de Mangas). Elle devient Kana testeuse et chronique leurs mangas avec un certain brio.

L’idée d’écrire sa propre histoire fait son chemin. C’est en 2013 qu’elle publie son premier roman « Ne m’oublie pas ». Après une période de romans fantastiques, elle montre enfin tout son potentiel dans des romans contemporains qui décortiquent les problèmes de notre société (harcèlement, la famille, maltraitance, pression parentale, violence, perte de confiance, réalisation de ses rêves, rivalité, maladie, emprise). J’ai toujours été à ses côtés pour structurer d’étape en étape le talent de Céline Musmeaux.

Comment travaillez-vous ensemble ? 

Je n’ai aucun droit de regard sur son travail d’écriture… Je me l’interdis. Qui peut prétendre pouvoir dire à un auteur, à un artiste – « fait ci ou ça » ? Le talent d’un artiste ne doit pas être altéré par des raisonnements marketing ou pour faire plaisir à l’un ou l’autre.
Qu’il ait du succès ou pas, il doit donner ce qu’il a à offrir au monde. Les auteurs doivent pouvoir s’exprimer librement.

J’ai dû répondre à la soif d’écriture de Céline Musmeaux en mettant en place des outils (nous avons développé notre propre logiciel de maison d’édition) afin que chaque étape soit performante pour ne pas perdre de temps. Céline a même demandé à ce que je lui crée un timer pour savoir où elle en est de son écriture.

Chaque fichier est présent dans le logiciel… C’est terminé les fichiers traînant partout dans le disque dur ou les fichiers Excel. Nous avons même le recensement de ses fautes d’orthographe pour que les correctrices puissent voir les fautes qu’elle fait habituellement.

Quand l’outil sera parfait et adapté à cette génération d’écrivains et de maison d’édition, j’essaierais peut-être de le distribuer moyennant un loyer mensuel. Il fonctionne sous Mac ainsi que sous Windows et quand je suis en déplacement, j’ai tout cela sur mon iPad ou mon mobile. On peut travailler en collaboration à distance par équipe… tout est géré !

Comment définiriez-vous le style de Céline ? 

Céline a un style incroyable. On a l’impression de vivre dans le personnage et non pas d’être témoin de la vie du personnage. Elle arrive à nous faire vivre des émotions très fortes puisqu’on a l’impression que cela nous arrive à nous.

Vous commencez à utiliser NetGalley, comment utilisez-vous les avis de lecteurs ? En quoi sont-ils important pour vous ? 

NetGalley va être très important pour ma stratégie. Le service va me permettre de gérer les relations blogueurs et les libraires efficacement. Bien que le bouche-à-oreille nous ait permis d’être en très forte progression, 2 millions de pages lues par mois sur Kindle et 2500 livres vendus en août 2018, nous n’avons pas de visibilité sur ces acteurs de la chaîne du livre. C’est ma prochaine priorité et NetGalley va m’aider à y parvenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s