Coup de projo sur nos lecteurs #30

On aime lire et partager vos avis de lecture, découvrir vos coups de cœur, vibrer avec vous au fil de vos découvertes…  

Cette semaine nous vous emmenons à la découverte du blog Les lectures du Monstre, une page tenue par @CharmantPetitMonstre détentrice d’un master de Lettres Modernes et métiers du livre qui rédige depuis 6 ans des articles et des billets-lecture sur un ton enjoué et mordant. Tous les genres littéraires ont leur place sur le blog, c’est un principe qui nous assure des découvertes hautes en couleur !

Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans la blogosphère littéraire ?

Je ne me suis souviens pas précisément du jour où… ni pourquoi à ce moment là précis. J’ai du ressentir un besoin pressant de parler de mes lectures quand je suis rentrée en Lettres Modernes et que je me suis mise à lire énormément. Un besoin de réfléchir, d’analyser et de détailler mon ressenti qui allait au-delà du « j’ai aimé/pas aimé».
Et puis j’ai toujours aimé écrire, depuis que je suis gamine comme quand je faisais semblant de taper sur le clavier de l’ordinateur familial avec un air très concentré, m’imaginant dans la peau d’un écrivain.

Que préférez-vous dans cette activité ?

La phase d’écriture. Le moment où je me pose avec mon thé, ma cigarette électronique à portée de main, devant l’ordi, mon casque sur les oreilles et le monde s’arrête autour de moi à l’instant même. Ça me détend, j’évacue toutes les contrariétés de la journée et je parle de ce qui m’a passionnée ou ce qui justement ne m’a pas passionnée du tout. J’aime bien aussi écrire une chronique comme si je racontais une bonne histoire à des potes.

Et puis, il y a la communauté de la blogosphère. Les échanges, les rires, les lectures communes et les partages de bons tuyaux/ de bons bouquins font que tenir un blog est une activité pas aussi solitaire qu’on ne le pense. On nous imagine seul(e)s avec notre ordi, mais on ne l’est pas en fait. Y a tout un tas de fieffés passionnés comme nous.

Avez-vous quelques conseils à donner à ceux qui souhaiteraient se lancer?

  1. Déjà, si vous avez envie d’ouvrir un blog, LANCEZ-VOUS, n’ayez pas peur. On a tendance à vouloir que tout soit parfait, que tout soit beau et on croit que si ce n’est pas le cas, on ne peut pas se lancer. FAUX. Il suffit juste d’un blog clair et lisible, de votre tête, de votre passion et BOUM. Tout le reste, tous les petits détails se feront petit à petit.
  2. Ne surtout pas rester isolé dans son coin et donc ne pas hésiter à aller à la rencontre des autres blogueurs via les blogs et/ou les réseaux sociaux. Ce sera votre base qui viendra vous donner la motivation d’écrire. C’est assez difficile de blogger quand il n’y a pas de lecteur.
  3. Cherchez des blogs qui vous ressemblent, avec qui vous partagez des goûts communs et suivez-les, commentez leurs publications. Il y a plein de blogs qui débutent chaque mois, c’est généralement le moyen de faire connaissance très vite. Et puis, la blogosphère littéraire est l’une des communautés les plus bienveillantes sur le net. Il n’y a pas cette violence verbale que l’on peut voir dans d’autres communautés du web. Jusqu’à présent, j’ai rarement vu des gens s’insulter parce qu’Untel n’avait pas aimé un livre. On n’est plutôt assez zen, voyez.
  4. Trouvez votre patte, votre style à vous. C’est bien de piocher par-ci par-là des idées chez les copinautes, mais il faut réussir à trouver le petit truc en plus. Et puis, plus on pratique, plus on affine son style. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, comme on dit.
  5. AMUSEZ-VOUS.

Depuis quand utilisez-vous NetGalley ?

Si j’en crois mon profil, j’ai du commencer il y a presque un an, en 2016 quand j’ai commencé à devenir une accro à ma liseuse. Je me souviens, ma première expérience Netgalley, c’était La voix des vagues de Jackie Copleton, des éditions Les Escales. J’avais adoré ! (NDLR – la chronique est disponible à ce lien si vous souhaitez découvrir ce titre)

Quels sont les titres que vous aimez découvrir sur la plateforme ?

Des romans vers qui je ne me serais pas tournée naturellement. J’ai découvert par exemple la production des éditions Les Escales que j’aime beaucoup maintenant. Je regrette juste qu’il n’y ait pas plus de titres de fantasy/SF proposés, j’suis assez friande du genre.

Pour terminer un livre à nous conseiller pour la rentrée ?

Miss You de Kate Erbelen aux éditions NiL, qui est sorti cet été. Je viens de le terminer, c’est une petite merveille. Des personnages bien construits et attachants, une écriture qui maîtrise parfaitement deux narrations différentes, une histoire sur la vie et ses aléas… Bref, une belle surprise !

Merci d’avoir répondu à nos questions, n’hésitez pas à réagir à cet entretien dans la partie commentaires  ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s